Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Minorités au Moyen-Orient

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut Minorités au Moyen-Orient

    Les Chiites et la politique

    Les chiites constituent l’une des deux grandes branches de l’Islam, l’autre étant représentée par les sunnites. Les chiites ne reconnaissent qu’Ali pour légitime successeur de Mahomet, et que les descendants d’Ali pour imams ou souverains pontifes.

    Les Arméniens du Moyen-Orient

    Groupe ethnique originaire du Caucase, le peuple arménien est le premier à avoir adopté le christianisme comme religion nationale en l’an 301 instaurant une branche distincte de cette religion, l’Eglise apostolique arménienne.

    L’Egypte face à l’excision

    Officiellement interdite depuis dix ans, la mutilation génitale féminine (MGF) demeure très largement répandue sur les bords de Nil. Ce n’est qu’à la suite du décès d’une fillette, au moment de son excision, en juin 2007, que le gouvernement égyptien a lancé une campagne médiatique dénonçant cette pratique.

    Les Kurdes : une nation, quatre trajectoires

    Sur le plan des libertés publiques, les Kurdes en Turquie et en Syrie sont autorisés à pratiquer leur langue, mais ils n’ont pas le droit de la diffuser. Différentes lois interdisent la reconnaissance des enfants sous des noms kurdes, les noms de lieux géographiques en langue kurde sont remplacés par des noms turcs ou arabes. L’enseignement de la langue kurde est interdit dans les établissements scolaires de ces deux pays, qui nient l’existence même d’un peuple et d’une culture kurdes.

    Druzes et pragmatisme au Proche-Orient

    Née au Xème siècle d’une rupture avec l’islam chiite ismaélite, la foi druze est monothéiste et croit dans la réincarnation. Les premiers prédicateurs qui ont réalisé sa propagation ont ouvert la Porte de l’Adhésion entre 1017 et 1043, brève période durant laquelle la population de la planète a été invitée à embrasser cette nouvelle religion. Depuis, cette porte a été fermée, excluant toute forme de conversion ou d’apostasie. (Texte intégral)

    Le malaise des chrétiens d’Egypte

    Les chrétiens d’Égypte font face depuis trente ans au problème islamiste. Pour Brian May, responsable de la Commission des droits de l’homme d’Amnesty International, « les Coptes restent une cible privilégiée de la violence islamiste et l’objet d’une discrimination diffuse. » A force de pressions, de persécutions, d’intimidations au quotidien, on devient musulman pour avoir la paix, pour se marier avec une musulmane, pour faire carrière, pour trouver un logement ou pour aller à l’Université.

    Le Liban : une démocratie arabe ?

    La composition sociale du Liban est unique au Moyen-Orient. Elle s’exprime dans l’édifice politique actuel par un confessionnalisme répartissant les postes au sein de l’administration entre communautés selon un système de quotas. En plus du confessionnalisme et de ses évolutions, la vie politique libanaise est marquée par le rôle des familles. Les communautés libanaises sont en effet représentés mais aussi divisées par des loyautés claniques à des dynasties

    Les Bahaïs : une minorité opprimée au Moyen-Orient

    La foi bahaïe est née d'une scission au sein de l'islam chiite iranien au milieu du XIXème siècle avant de se répandre et d'être reconnue par les instances internationales comme une religion à part entière.

    Egypte : les discriminations religieuses commencent dans les écoles

    L’Egypte est un Etat islamique en vertu de l’article 2 de sa constitution de 1971 (modifiée en 1980) et en vigueur aujourd’hui : « l’islam est la religion de l’Etat dont la langue officielle est l’arabe ; les principes de la charia [jurisprudence islamique] constituent la source principale de législation ».

    Pays du Golfe : la démocratie par les médias
    par Masri Feki, président, Middle East Pact (MEP)

    Quatre principautés s’étirent le long du littoral du golfe Persique : le Koweït, Bahreïn, le Qatar et les Emirats arabes unis (EAU). Ils présentent de nombreux traits communs

    http://www.tolerance.ca/Rubrique.aspx?ID=40&L=fr
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jalal Voir le message

    Les Kurdes : une nation, quatre trajectoires

    Sur le plan des libertés publiques, les Kurdes en Turquie et en Syrie sont autorisés à pratiquer leur langue, mais ils n’ont pas le droit de la diffuser. Différentes lois interdisent la reconnaissance des enfants sous des noms kurdes, les noms de lieux géographiques en langue kurde sont remplacés par des noms turcs ou arabes. L’enseignement de la langue kurde est interdit dans les établissements scolaires de ces deux pays, qui nient l’existence même d’un peuple et d’une culture kurdes.
    Je trouve ces différentes exclusions horribles mais c'est celle là qui m'a le plus interpellée, ça doit être dû à mon coté "berbère" ...

    La langue, la culture sont un héritage à transmettre, les refouler c'est tronquer une partie de notre personnalité.
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  3. #3
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Les berberes n'ont jamais ete une minorite en Algerie !!

  4. #4
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut A au gré du vent : la berberité de l'Algérie...

    La berbérité de l'Algérie est une réalité incontestable et elle constitue une richesse culturelle, en tout cas c'est mon avis.
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

  5. #5
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Cela ne change rien a ce que j'ai dit :

    Les berberes n'ont jamais ete une minorite en Algerie.

    La richesse,la culture n'ont rien a voir avec mon propos !!

    -----------------------------------------------------------------------
    Citation Envoyé par Jalal Voir le message
    La berbérité de l'Algérie est une réalité incontestable et elle constitue une richesse culturelle, en tout cas c'est mon avis.

Discussions similaires

  1. Réponses: 25
    Dernier message: 14/02/2010, 22h38
  2. Air Algérie commande 7 moyen-courriers à Boeing
    Par Toufik dans le forum Economie
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/11/2009, 16h02
  3. La presse féminine française et l’art de parler aux femmes au Moyen-Orient
    Par kredence dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/07/2009, 23h56
  4. L'Europe vue par le francais moyen
    Par kredence dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 10
    Dernier message: 21/12/2008, 22h38
  5. Le SMS, moyen de contact en vogue durant l'Aïd
    Par SamDZ dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 11
    Dernier message: 14/12/2008, 03h24

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •