Affichage des rsultats 1 3 sur 3

Discussion: Le gouvernement est en train de piloter vue en plein brouillard

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    dcembre 2009
    Messages
    2 696

    Par dfaut Le gouvernement est en train de piloter vue en plein brouillard

    Lahouari Addi. Professeur de sociologie politique

    Le gouvernement est en train de piloter vue en plein brouillard

    - Lactualit nationale est marque par un regain de luttes syndicales depuis plusieurs mois. A quoi est due cette combativit syndicale ?

    La rsurgence syndicale de ces derniers mois sexplique par plusieurs facteurs, dont le plus important est la faiblesse de la parit du dinar. Dans les annes 1990, le gouvernement avait dvalu de 500% la monnaie nationale. Le contexte de la lutte antiterroriste ne permettait pas la protestation salariale de sorganiser et de saffirmer. Maintenant, avec un retour relatif la normale, les travailleurs cherchent rcuprer leur pouvoir dachat des annes 1980. La deuxime raison est que lAlgrie a une histoire syndicale qui remonte la colonisation. La chert de la vie a rveill la mmoire et la culture syndicales.

    - Est-ce possible pour le budget de lEtat daugmenter les salaires pour satisfaire les revendications ?

    Cest possible avec un prix du baril de ptrole 80 dollars. Mais si ce prix diminue 30 dollars, ce qui nest pas exclure, le gouvernement aura emprunter sur le march international pour payer ses fonctionnaires. Le problme est que lAlgrie nexporte pas de biens en dehors des hydrocarbures. Si lon mesure la richesse cre par le travail productif, on constatera que lAlgrie est un pays pauvre. La pauvret du pays est cache par le ptrole.

    - Quelle est la solution pour payer correctement les travailleurs sans tomber dans les griffes des institutions financires internationales ?

    La solution est dabord politique et ensuite conomique. Il faut rformer lconomie algrienne qui est encore administre. LEtat doit cesser dutiliser lconomie comme ressource politique pour contrler la socit. Lconomie est le lieu de cration des richesses et non pas un moyen de domination.

    - Mais lAlgrie na plus dconomie socialiste. Elle a opt pour louverture du march...

    Dans le discours, elle a opt pour le march. Dans la ralit, lconomie est encore administre et de faon plus incohrente quil y a trente ans. Le monopole de lEtat sur le commerce extrieur a t lev, mais le commerce extrieur est pass entre les mains de spculateurs sans foi ni loi. A ce niveau, cest lanarchie destructrice de la production nationale prive et publique. Quand on voit ce qui est vendu en Algrie, on se demande sil existe encore des services de douanes. La politique conomique de Ouyahia a enrichi des groupes dindividus par limportation. Un gouvernement responsable aurait impos lexportation comme moyen denrichissement et non limportation. Cest ce qua fait la Chine. Les importateurs en Algrie sont en train dappauvrir le pays.

    - Comment encourager les exportations ?

    En mettant ladministration au service de la socit, en rvaluant le dinar, en combattant la corruption, en valorisant le travail productif, en aidant les PME, en citant nommment les entrepreneurs publics et privs qui font rentrer des devises au pays par des exportations hors hydrocarbures. Et dautres mesures encore. Il suffit de savoir ce quon veut et de se mettre au service du pays et non dun groupe dindividus.

    - Revenons aux syndicats. La chert de la vie est-elle la seule explication de leur formidable mobilisation ? Les syndicats ne sont-ils pas motivs par des considrations politiques ?

    La dsorganisation totale de lconomie, le dficit chronique du secteur public, la spculation et la corruption font que les prix en Algrie ont flamb. Ceci a motiv les titulaires des revenus fixes (travailleurs et fonctionnaires) revendiquer des augmentations de salaires substantielles. Leurs actions ont des consquences politiques mais leurs motivations sont salariales avant tout. Ils ne cherchent pas faire tomber le gouvernement ; ils cherchent rcuprer le pouvoir dachat perdu dans les annes 1990.

    - Comment expliquez-vous quils se sont rveills aujourdhui et quils soient devenus autant combatifs ?

    Je crois que ce qui a fait basculer la masse des travailleurs du ct des syndicats autonomes, cest laugmentation des salaires des dputs. Les mdecins, les enseignants, les fonctionnaires ont vcu cette augmentation comme une profonde injustice et lont trouve indcente. Le gouvernement a pris une mesure dont il na pas calcul les consquences. Surtout que la population ne voit pas lutilit dun dput qui vote toutes les lois qui lui sont proposes et qui ne sanctionne jamais le gouvernement.

    - Les affaires de corruption ont d jeter de lhuile sur le feu ?

    Certainement. Les affaires de corruption, avant les scandales de Sonatrach et de lautoroute Est-Ouest, ont discrdit encore plus le gouvernement. Les travailleurs ont perdu confiance dans les dirigeants. Cest ce qui explique que les syndicats autonomes, qui taient minoritaires il y a deux ans, sont devenus un partenaire social incontournable. Chez les enseignants, lUGTA a quasiment disparu, et chez les praticiens de la sant, elle fait partie de lhistoire. Labsence du chef de lEtat aggrave la situation. Les travailleurs ont le sentiment dtre abandonns eux-mmes et que le Prsident se dsintresse de leur sort. Un systme politique, quel quil soit, fonctionne soit aux institutions, soit au charisme du chef. En Algrie, il ny a ni les institutions de lEtat de droit ni le charisme du leader populaire.

    - Quel regard portez-vous sur les nouveaux salaires annoncs par le ministre de lEducation nationale qui visaient mettre fin aux grves dans les lyces et collges ?

    De mon point de vue, cette annonce a t une erreur stratgique de la part du ministre de lEducation nationale. Il aurait fallu prsenter ces augmentations comme le rsultat de ngociations avec les syndicats. Cette annonce unilatrale montre que le gouvernement a eu peur de lanne blanche dans les lyces et collges et il a fait des concessions. Les enseignants vont certainement demander plus car ils ont compris que le rapport de force est en leur faveur

    - Ne pensez-vous pas que ces augmentations vont inciter dautres catgories de travailleurs revendiquer des augmentations de salaires ?

    Le gouvernement sest mis dans une situation ingrable. Les salaires des diffrentes catgories des travailleurs appartiennent une chelle o il y a des proportions respecter. Or, le gouvernement a cass la cohrence de la grille des salaires avec les policiers, les magistrats et les militaires. Le ministre a rendu publics les salaires des enseignants, ce qui a irrit ces derniers qui vont demander que les salaires des commissaires de police, des magistrats et des officiers de larme soient rendus publics.

    - La question salariale est-elle une bombe retardement ?

    Ce gouvernement na pas les moyens de rgler la question salariale. Il nen a ni la volont, ni la capacit ni lautorit. Le gouvernement est en train de piloter vue en plein brouillard et na pas de politique conomique cohrente.

    - Comment sen sortir ?

    Par des rformes politiques et conomiques radicales. Si la population tait reprsente dans les institutions de lEtat, en premier lieu lAssemble nationale, une politique salariale serait dfinie par des lus en qui la population aurait confiance. Et si les lus demandent des sacrifices leurs lecteurs, il y a des chances quils soient entendus. Mais si un dput gagne dix fois plus quun mdecin, il perdra toute crdibilit. La confiance est un lment important dans la vie politique. Pour aider lconomie crer des richesses, il faut apporter des modifications institutionnelles de telle manire ce que nimporte quel citoyen ou agent conomique puisse dposer plainte contre un inspecteur des impts, un officier de douanes ou un chef de service de wilaya.

    Avec une telle mesure, ladministration cessera dtre un obstacle au fonctionnement de lconomie nationale. Le rgime algrien n en 1962 a puis sa dynamique et sa pertinence historiques en octobre 1988. Il a rat loccasion de se rformer avec Mouloud Hamrouche. Depuis, il vit artificiellement grce au ptrole et la violence dEtat. Le rgime algrien est trop rigide et na aucune souplesse. Ou bien il perdure, ou bien il seffondre. Cest dommage parce que dans le premier cas, il gnre de nombreuses souffrances, et dans le second cas, il y aura mort dhommes, ce quil faut viter.

    Par Amel Blidi El Watan 15 mars 2010
    Si le peuple dcide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chane se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frre, si toi tu ne brles pas, si moi je ne brle pas, qui clairera la route ? Nazim Hikmet

  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    dcembre 2009
    Messages
    2 696

    Par dfaut

    Avec les milliards de rentre de devises le gouvernement est incapable de crer une certaine justice entre les Algriens, au contraire : la contestation augmente, ainsi que les ingalits et la misre, sans compter les humiliations dans tous les secteurs de la population! O va l'Algrie?
    Si le peuple dcide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chane se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frre, si toi tu ne brles pas, si moi je ne brle pas, qui clairera la route ? Nazim Hikmet

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de romance
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    4 765

    Par dfaut

    c est dingue ce pays est vou a ne jamais reussir apres les colons voila les despotes
    ma contribution est modique mais mon soutien est sincere


    laha rijaalouha wa nissaouha wachababiha, Notre pays est libre, indpendant,


    bismi allah bdit wa3la nabi sallit :

    أرفت أبريقـي وترضيــت وربـي أعطــانـي ماتمنــيت

    Arfet abriki wa atwaddit ou rabbi atanni ma atmanit

    J'ai fais ma prire et le bon dieu ma donn tout ce dont jai espr

Discussions similaires

  1. En train de lire...
    Par Desperado dans le forum Littrature, Histoire et Posie
    Rponses: 58
    Dernier message: 17/11/2016, 22h37
  2. Le train de vie des Algriens sous surveillance
    Par kredence dans le forum Economie
    Rponses: 0
    Dernier message: 06/03/2010, 12h45
  3. Steve Winwood - Night Train
    Par kredence dans le forum Musique & Cinma
    Rponses: 5
    Dernier message: 27/09/2009, 12h51
  4. Le train grande vitesse pntre le sud algrien
    Par kredence dans le forum Economie
    Rponses: 0
    Dernier message: 18/03/2009, 02h32
  5. Hayet est en train de mourir
    Par kredence dans le forum Actualit Algrie
    Rponses: 26
    Dernier message: 19/12/2008, 00h25

Rgles de messages

  • Vous ne pouvez pas crer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des rponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pices jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •