Le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, en kurde: Partiya Karkerên Kurdistan), formé en 1978 par Abdullah Öcalan, est une organisation armée se présentant comme un mouvement de guérilla. Le PKK est actif surtout en Turquie, Syrie, Iran et s'implante de plus en plus en Irak.

Le PKK est en opposition armée avec la Turquie depuis 1984. À sa création, il visait l'indépendance des territoires à population majoritairement kurde se situant dans le sud-est de la Turquie, région constituant une partie du Kurdistan ; mais à présent les revendications d'indépendance du PKK se sont muées en demandes d'autonomie au sein d'un système fédéral, d'amnistie pour les rebelles qui leur garantisse leur participation à la vie politique, et la libération de leur chef Abdullah Öcalan détenu sur l'île d'Imrali au nord-ouest de la Turquie.

L'organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des Etats-Unis d'Amérique, de l'Union européenne, de l'Australie[11], de la Turquie, de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni. Le 3 avril 2008, le Tribunal de première instance des communautés européennes a annulé une décision du Conseil de l'Union européenne de 2002 d'inscrire le PKK sur sa liste d'organisations terroristes, estimant que le Conseil n’avait pas suffisamment motivé sa décision, mais le 15 juillet 2008, le Conseil de l'Union Européenne réintègre le PKK dans la liste des entités qu'il considère comme terroristes et adopte des mesures restrictives.

Il est également considéré comme terroriste par le gouvernement kirghize (depuis le 11 juin 2008). Le 30 mai 2008, le président américain George W. Bush, en vertu d'une loi contre le trafic de drogue international, impose au PKK des sanctions financières. (...)

Idéologie Confédéralisme démocratique
Objectifs Obtention de droits linguistiques, culturels et existentiels des Kurdes
Statut Actif, abandon de l'action armée et transformation en KADEK
Fondation
Date de formation 27 novembre 1978
Fondé par Abdullah Öcalan, Mazlum Doğan
Pays d'origine Turquie Turquie
Actions
Victimes (morts, blessés) ~ 44 000 entre 1984 et septembre 2008 (selon l'armée turque)
Zone d'opération Turquie Turquie, Irak, Iran, Syrie, Europe
Période d'activité 1978-aujourd'hui
Organisation
Chefs principaux Abdullah Öcalan, Murat Karayilan
Membres + de 5 000 combattants
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_d...s_du_Kurdistan