Seher Tmer, militante et secrtaire du syndicat de la branche Sant/Social affilie PSI (employs des services sociaux et de la sant publique), pourrait passer la Journe Internationale de la Femme 2010 en prison Sauf si la solidarit internationale la libre.

Seher Tmer est dtenue dans une prison de type F depuis prs dun an alors quaucune accusation claire nest porte contre elle. PSI est convaincu que son arrestation est lie ses activits dans les mouvements ouvrier et fminin, dont sa participation aux activits de Journe Internationale des Femmes l'anne dernire.

Seher Tmer, dorigine Kurde, a t arrte et emprisonne en avril 2009. Son cas ressemble trangement celui du leader syndical, Meryem zst, accuse dappartenir une organisation terroriste. Elle ft libre aprs huit mois de prison la suite dune campagne de protestation internationale par livre par PSI).

PSI suit cette affaire de prs. Sher Tmer comparatra nouveau en justice le 9 mars. PSI et EPSU ont envoy une lettre de protestation au premier ministre turc exigeant labandon des poursuites et sa libration immdiate.

PSI appelle les syndicats et leurs membres la solidarit internationale et les invite participer la campagne organise sur Labourstart en envoyant un message de protestation ds maintenant.

Source : http://www.labourstart.org/cgi-bin/s...aign.cgi?c=631