Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: La 4007 et la Citroën C-Crosser interdites en Algérie

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut La 4007 et la Citroën C-Crosser interdites en Algérie

    Les services des mines de la wilaya d’Alger ont refusé d’homologuer des véhicules commercialisés par les marques françaises Peugeot et Citroën, a-t-on appris hier.

    Il s’agit de la nouvelle 4007 de la marque au lion et de la C-Crosser de Citroën, deux cylindrées haut de gamme fabriquées depuis 2007 dans le cadre d’un projet de partenariat avec le constructeur japonais Mitsubishi.

    Les services des mines de la wilaya ont refusé l’homologation du 4×4 Peugeot 4007 pour des raisons techniques.

    Fabriqué en partenariat avec Mitsubishi, le châssis de ce véhicule est fourni par le constructeur japonais.

    En plus des chiffres alphanumériques qui composent le numéro de châssis, le poinçon* du constructeur Peugeot a gravé le sien.

    La réglementation algérienne interdit ce double poinçon. «Un véhicule n’est homologué que s’il renferme le poinçon du constructeur qui le présente pour l’homologation, or pour notre cas, le 4007 dispose d’un double poinçon et les services des mines refusent pour le moment de l’homologuer», a déclaré le directeur général de Peugeot Algérie dans une conférence de presse, en regrettant cette situation.


    La direction de Peugeot Algérie aurait présenté une demande de dérogation au niveau des services des mines afin d’obtenir l’autorisation pour la commercialisation sur le marché national de son premier 4X4, sachant que le marché est dominé par les marques asiatiques, dont on peut citer Toyota, Hyundai et Chevrolet.

    Les responsables de la marque au lion affirment que dans le monde entier, la 4007 est homologuée avec ce double poinçon.

    Selon une source des services des mines, la demande de Peugeot est en cours d’examen.

    La marque Citroën, représentée par le concessionnaire SAIDA, est confrontée au même problème.

    Les services des mines ne veulent pas homologuer le C-Crosser, dont le châssis comporte le double poinçon.

    Les concessionnaires français doivent prendre leur mal en patience en attendant cette homologation, sachant que le marché algérien des 4×4 est en constante évolution.

    Les besoins exprimés en la matière, entre autres, par les autorités, les entreprises et les particuliers sont importants, faisant de l’Algérie le plus grand importateur en Afrique.

    La facture des importations de véhicules a atteint les 2 milliards de dollars ces deux dernières années (2008 – 2009).

    Le C-Crosser et la 4007 sont des véhicules dotés d’un moteur diesel, classés dans la catégorie haut de gamme où le confort et le comportement routier sont parmi les meilleurs.

    Quant au prix, le consommateur algérien doit mobiliser environ 44 000 euros l’unité (environ 5 millions de dinars). Il faut dire que l’Algérie est désormais à la page en matière des véhicules de luxe, étant donné l’amélioration du pouvoir d’achat de certaines catégories sociales.

    Par Farouk B.
    Letempsdz.com

  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    La fraude et l'escroquerie francaise commencent a remonter a la surface !

Discussions similaires

  1. Les femmes voilées sont interdites d'accès à la Société Générale
    Par kredence dans le forum Islam : Questions et Réponses
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/01/2011, 17h47
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 18/02/2010, 02h22
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 26/10/2009, 23h57
  4. Les paraboles individuelles seront interdites
    Par Toufik dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 14
    Dernier message: 11/04/2009, 01h16

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •