Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: Faculté d'Oran

  1. #1
    Nouveau Membre Avatar de Nevermore
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Oran
    Messages
    11

    Par défaut Faculté d'Oran

    A la faculté des langues étrangères d’Oran, des étudiants se plaignent du surcroit des étudiants, et du niveau d’études assez bas ; dans un article affiché à la fac, un étudiant s’attaque aux internes en leur priant de rester chez eux !

    Capitale du rai, Oran, ville moderne et important centre industriel et commercial, possède de nombreuses institutions culturelles : (musique, dramaturgie, météorologie, télécommunication…etc.), et a servi également de décor au roman d’Albert Camus, La Peste. Pour ses raisons et d’autres, plusieurs étudiants appartenant à d’autres régions de l’Algérie, viennent à Oran afin de poursuivre leurs études. Ceci n’est pas un phénomène hasardeux, quand on considère qu’Oran est aussi une ville universitaire, offrant un certain niveau d’études élevé par rapport à d’autres régions du Pays.

    Les internes qui débarquent à Oran, sont souvent épris par le charme de «El Bahia », la gaieté qui y règne, les commodités et les distractions qu’elles offrent, tout ceci fait d’elle un point de focalisation pour les étrangers. Le cinéma, les centres culturels, le théâtre, le musée, l'ancienne ville d'Oran, le quartier de Sidi El Houari, le jardin municipal, les stations balnéaires…Et oui ! C’est Oran avec toute sa splendeur, et ses petites merveilles, comment peut-on résister à l’envie d’y séjourner ?

    On peut alors comprendre l’afflux des internes qui se font de plus en plus nombreux à venir à Oran, quand on constate les conditions de vie et l’état de lieux de certains territoires nationaux (le Sahara par exemple), il va de soi après réflexion de se faire une idée sur les raisons qui poussent ces jeunes gens de fuir une situation inconvenante pour leurs futurs ambitions et s’installer à Oran, pour réaliser facilement des objectifs envisageables à l’avenir.

    Alors, est-il un inquiétant le surcroît des étudiants internes à Oran ? Sous quels angles dans ce cas là un tel phénomène peut devenir alarmant ? Et quelles mesures prendre pour prévention ? Peut-on d’ailleurs en vouloir à Oran d’attirer tant les regards ? Et faut-il réellement croire que les internes altèrent l’état des universités ? S’il y a des cas pareils, ceci ne peut pas amener à généraliser l’ordre des choses…. N’ont-ils pas une part de contribution dans le progrès des études ?

    L’université est principalement un lieu de savoir et d’échange de connaissances. L’étudiant, interne ou pas, y vient pour son apprentissage. Si aujourd’hui l’université algérienne a perdu de son importance, la cause directe est le manque de motivation et de contribution des étudiants. Ce n’est pas le fait d’être interne ou pas qui va changer ce qui est en train de se produire, c’est un sujet de conscience tout d’abord. Il s’agit de rectifier une pensée, l’étudiant n’est pas un futur chômeur, mais une personne formée en un domaine particulier, qui a un savoir à pratiquer, et à transmettre.
    "Discerner le murmure des mémoires, le murmure de l’herbe, le murmure des gonds, le murmure des morts. Il s’agit de devenir silencieux pour que le silence nous livre ses mélodies, douleur pour que les douleurs se glissent jusqu’à nous, attente pour que l’attente fasse enfin jouer ses ressorts. Écrire, c’est savoir dérober des secrets."

    Léon-Paul Fargue.

  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    l'Algerie continue de concentrer les universites,les ecoles d'hautes etudes,instituts de formation,instituts de medecine,des centres de formation,les nouveaux logements,les nouveaux emplois autour des grandes villes du Nord du pays

    Ce qui donne l'exode vers les grandes villes,et cela a cree des tensions,des problemes de transport,de logements,d'encombrement des classes,d'ou le niveau bas, et la mauvaise quailite de vie .

    En Algerie,il y a effectivement,un racisme et une discrimination flagrante envers les gens du Sud et de l'interieur du pays.

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de miange-midemon
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    dans les contes
    Messages
    2 071

    Par défaut

    tout a fait kredence, l'erreur a été d'oublier de construite des infrastructures dédiées aux études supérieures ( des facultés, instituts et universités) dotées d'un enseignement digne, dans les autres régions du pays.
    faute de moyens???? du tout, les moyens financiers sont bien présents, mais malheureusement utilisés pour d'autres fins, souvent intérêts personnels par les dirigeants.

    toute fois j'avoue que ces dernières années, des facultés ont été construites dans différentes villes du pays et cela a permis une décentralisation, bien que certaines branches n'y sont pas disponibles.

    et c'est pour cette raison Nevermore, je pense que la faculté de senia reste toujours surchargée.
    quant a l'attirance de nos jeunes vers ces grande villes, malheureusement oran a perdu de sa splendeur au fil des années comme alger d'ailleurs ou annaba.
    connaitre les autres, c'est sagesse. Se connaitre soi-même c'est sagesse supérieur. Imposer sa supériorité aux autres, c'est force.se l'imposer à soi-même c'est force supérieur.

    LAO-Tseu

  4. #4
    Nouveau Membre Avatar de Nevermore
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Oran
    Messages
    11

    Par défaut

    Citation Envoyé par miange-midemon Voir le message
    toute fois j'avoue que ces dernières années, des facultés ont été construites dans différentes villes du pays et cela a permis une décentralisation, bien que certaines branches n'y sont pas disponibles.

    et c'est pour cette raison Nevermore, je pense que la faculté de senia reste toujours surchargée.
    quant a l'attirance de nos jeunes vers ces grande villes, malheureusement oran a perdu de sa splendeur au fil des années comme alger d'ailleurs ou annaba.

    Mais là, moi je parle pas de la faculté de la Sénia, mais de l’institut des langues étrangères d’Oran, où l’état est encore plus alarmant…

    C’est vrai qu’Oran n’est pas si splendide que ça ; mais quand ces jeunes viennent des villages voisins, du sud de l’Algérie, ou de l’Afrique du sud par exemple, et bien Oran, se révèle quelque chose à leurs yeux…

    D’ailleurs, chose qui m’a paru drôle, l’auteur de l’article contre les internes, avait signé, Oran n’est pas Oxford !
    "Discerner le murmure des mémoires, le murmure de l’herbe, le murmure des gonds, le murmure des morts. Il s’agit de devenir silencieux pour que le silence nous livre ses mélodies, douleur pour que les douleurs se glissent jusqu’à nous, attente pour que l’attente fasse enfin jouer ses ressorts. Écrire, c’est savoir dérober des secrets."

    Léon-Paul Fargue.

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de miange-midemon
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    dans les contes
    Messages
    2 071

    Par défaut

    Citation Envoyé par Nevermore Voir le message
    Mais là, moi je parle pas de la faculté de la Sénia, mais de l’institut des langues étrangères d’Oran, où l’état est encore plus alarmant…
    bonjour Nevermore,
    je comprend, de plus l'institut se trouve à la faculté de senia c'est pour cette raison que je me suis permise de parler d'une manière générale.
    et je pense que c'est le cas malheureusement pour tous les instituts ou facultés sur le territoire.

    C’est vrai qu’Oran n’est pas si splendide que ça ; mais quand ces jeunes viennent des villages voisins, du sud de l’Algérie, ou de l’Afrique du sud par exemple, et bien Oran, se révèle quelque chose à leurs yeux…
    c'est claire que ca les changent.
    connaitre les autres, c'est sagesse. Se connaitre soi-même c'est sagesse supérieur. Imposer sa supériorité aux autres, c'est force.se l'imposer à soi-même c'est force supérieur.

    LAO-Tseu

  6. #6
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Oui,que ce soit l'institut des langues,la faculte,ou les autres instituts.

    Tout reste concentre au Nord du pays,les jeunes bacheliers de l'interieur du pays et du sahara,ne voient pas d'avenir chez eux,pas de perspective de boulot,de logement pour fonder une famille,un avenir donc la logique et le bon sens les poussent a aller vers les grandes villes ou les opportunites sont toujours la,meme en temps de crise.

    Si on ne change pas de mentalite a Alger,Oran,Annaba et qu'on continue de developper ces villes sans bonne planification,l'Algerie ira certainement vers une 2 eme guerre civile encore plus sanglante que la precedente.

    Il faut developper les Hauts Plateaux et les grandes villes du Sahara : Barika.Batna,Msila,Djelfa,Medea,Tebessa,Bechar,Bis kra,Ouargla,Laghouat,Gharadaia,Tindouf,In Salah,Tamanrasset,Adrar,Illizi

    Deplacer la capitale du pays vers l'interieur va desengorger le centre du pays ou le trafique routier et flux de marchandise represente 75% du trafique national,une veritable hemorragie d'argent,de temps et d'energie pour le pays.

    Depuis que les importations de voitures et les produits en vrac ont ete detournes vers les autres ports du pays,le port d'Alger se porte mieux et a une meilleure gestion.

    Malgre tout,on continue de construire et de faire de grand projets a Alger,ce qui va compliquer les choses,surtout l'immense mosque en plein centre-ville,une veritable hecatombe sur le plan financier et sur le plan de la circulation.

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de miange-midemon
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    dans les contes
    Messages
    2 071

    Par défaut

    oui il faut développer les autres villes, sur tous les plans.
    connaitre les autres, c'est sagesse. Se connaitre soi-même c'est sagesse supérieur. Imposer sa supériorité aux autres, c'est force.se l'imposer à soi-même c'est force supérieur.

    LAO-Tseu

  8. #8
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Oui,miange,je pense surtout aux jeunes pionniers algeriens qui pourraient avoir une aide de l'Etat pour lancer des start-ups a Tamanrasset,Ghardaia,In Salah.

    Ces regions pourraient attirer les jeunes algeriens issues de l'emigration pour creer une industrie du solaire,et autres energies renouvelables.

  9. #9
    Membre F.A.M. Avatar de miange-midemon
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    dans les contes
    Messages
    2 071

    Par défaut

    c'est claire de plus c'est un créneau prospère.
    et au sud y a de la place pour tous le monde ca pourra non seulement développer différents secteurs mais surtout créer de l'emploie et ainsi une décentralisation.
    connaitre les autres, c'est sagesse. Se connaitre soi-même c'est sagesse supérieur. Imposer sa supériorité aux autres, c'est force.se l'imposer à soi-même c'est force supérieur.

    LAO-Tseu

Discussions similaires

  1. Belles photos d'Oran - Wahran
    Par Toufik dans le forum Le Café
    Réponses: 12
    Dernier message: 18/11/2010, 14h27
  2. Sebkha d'Oran
    Par khadija dans le forum Santé et Beauté
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/12/2009, 16h43
  3. Travaux du futur tramway d'Oran
    Par Toufik dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/06/2009, 11h45
  4. Le nouveau CHU d'Oran sera géré par le CHU de Montréal
    Par kredence dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/01/2009, 02h43
  5. le quotidien d'oran a ete hacker
    Par djelloul dans le forum Le Café
    Réponses: 22
    Dernier message: 16/11/2008, 19h18

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •