Pig par les journalistes de l'mission Les infiltrs sur les pdophiles,

Maurice Gutman, conseiller municipal UMP du Mesnil-Saint-Denis, charg d'Internet, comparatra vendredi 9 avril devant le tribunal correctionnel de Versailles pour corruption de mineur de 15 ans.

Il a t pig courant fvrier par un journaliste des Infiltrs.

Cet homme de 64 ans sest connect sur un site Internet de chat o il a convers avec un journaliste se faisant passer pour Jessica, une fillette de 12 ans.

Aprs de longues minutes d'changes, le conseiller municipal lui a propos davoir des relations sexuelles.

Le journaliste faisait croire que la petite fille avait peur d'avoir des relations. Mais le suspect se voulait rassurant et lui faisait comprendre qu'il lui apprendrait faire l'amour sans lui faire de mal.

Ds que la conversation sur Internet a t termine, les journalistes de France 2 ont dnonc l'lu la DCPJ Nanterre (Hauts-de-Seine) en prcisant que, durant lmission, les ministres de lintrieur et de la Justice seraient interrogs sur ce cas.

La pression politico-mdiatique impose par lmission

Quelques jours plus tard, la mi-fvrier, Maurice Gutman, qui est aussi prsident du comit local de la Croix Rouge, membre minent du consistoire, est plac en garde vue dans les locaux de la PJ de Versailles.

Lors de son audition, il passe aux aveux. Il raconte que cette conversation sur Internet a eu lieu alors qu'il se reposait en province.

Il affirme que cette relation tait tout fait virtuelle et de lordre du fantasme.

Maurice Gutman a t dfr devant le procureur Versailles avant d'tre remis en libert sous contrle judiciaire dans l'attente de son procs.

Ce type de faits, c'est--dire un simple dialogue sur Internet, se solde en gnral par un rappel la loi.

Mais cause de la pression politico-mdiatique impose par lmission de tlvision France 2, le sexagnaire s'expliquera devant le tribunal, explique une source proche de l'affaire.

Contact mercredi, l'lu tait injoignable.

Le Parisien