Restaurants, grandes surfaces et même spécialités chinoises, tous exploitent le marché

Qu'ils soient musulmans ou pas, à Martigues, tout le monde mange halal". Azzedine Ben Messaoud, boucher à La Charolaise, exagère à peine. Grandes surfaces, restaurants et même spécialités chinoises, de plus en plus de professionnels se mettent à exploiter le marché.

"Comme beaucoup de musulmans de Martigues, je mange halal par conviction religieuse", explique Lamia, 28 ans et mère de trois enfants. "Petit à petit, on trouve plus facilement ce type de produits.

Pour la viande, ça n'a jamais été un problème car il y a de très bonnes boucheries halal en ville. Par contre, ce qui me dérange vraiment, c'est quand on a envie de sortir manger à l'extérieur. On est obligé de prendre du poisson ou des pâtes sans viande", poursuit-t-elle.

"Je voudrais manger une raclette halal" C'est justement pour offrir plus de choix et toucher une population plus large que le restaurant mexicain Le Chico propose depuis 2007, des plats halal.

"On a décidé de proposer des plats à base de viande halal pour permettre aux populations musulmanes de goûter d'autres saveurs et d'avoir le choix. On a conservé deux assiettes à base de porc pour continuer à attirer le reste de notre clientèle", explique Marine Yniesta, propriétaire du restaurant.

L'initiative répond réellement aux attentes de la population musulmane pratiquante d'aujourd'hui. "On n'a pas forcément toujours envie de manger du couscous ou du tajine", témoigne Lamia. "Je suis née en France et j'apprécie aussi cette cuisine, je voudrais pouvoir manger une raclette halal", poursuit-elle.

Si l'importance de la population musulmane à Martigues explique le phénomène, les pratiquants ne sont pas les seuls à consommer halal. "Paradoxalement, 95% de ma clientèle est non-musulmane", assure Azzedine Ben Messaoud.

Musulmans ou non à Martigues, beaucoup consomment halal comme en témoigne Georges, 39 ans. " J'adore leurs merguez et leurs boulettes. Quand j'ai envie d'acheter de l'andouillette, je vais dans un autre commerce."

Un foie gras aussi Sonia, 24 ans, habite à Aix-en-Provence. Pour acheter de la charcuterie sans porc, elle vient jusqu'à Martigues. "Je suis musulmane et je ne mange pas de porc. Par contre je ne consomme pas uniquement de la viande halal. Pour moi c'est la qualité de la boucherie qui compte avant tout. A Aix, je ne trouve pas de charcuterie sans porc à mon goût alors j'en ramène quand je viens à Martigues" explique-t-elle.

Du côté des grandes surfaces, à Martigues, Auchan a décidé de réaménager le rayon halal pour s'adapter à cette demande. "Les produits halal sont devenus incontournables", explique Olivier Lermusieaux, chef de rayon boucherie. "Petit à petit on a introduit de nouveaux produits. Prochainement, on souhaite pouvoir proposer une gamme complète de viande halal. Cette année, on a déjà essayé le foie gras halal, ça a été un véritable succès. Pourquoi pas un jour tenter la choucroute?" conclut-il.
La Provence