France Télévisions “n’est pas encore la télévision de tous les Français”, relève un rapport sur la diversité sociale et ethno-culturelle au sein du groupe audiovisuel public (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô), remis à ses dirigeants.

“Certes, selon différentes études d’opinions, les téléspectateurs s’accordent à placer les chaînes publiques en tête du classement de celles qui représentent le mieux les composantes de la société française”, indique ce rapport, piloté par Hervé Bourges, président du comité permanent de la diversité au sein du groupe public.

“Mais en dix ans, depuis la première étude quantitative mise en place par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) en 2000, la diversité n’a pas progressé de manière suffisante sur les antennes du service public”, regrette M. Bourges.

Le PDG de France Télévisions, Patrick de Carolis, avait créé en juin 2009 le comité permanent de la diversité pour promouvoir la diversité ethno-culturelle à l’écran et au sein du groupe.
Le Figaro