Objet de spéculations et de rumeurs, le procès tant attendu de Fellah Hacène, vice-président de l’APW de Annaba et grand magnat de la ferraille en Algérie, est officiellement programmé le 2 mai prochain à la cour de justice de Annaba.


Une affaire par laquelle sera étrennée la 2e session criminelle très riche en affaires de corruption et dilapidation. C’est ce qui a été confirmé par des sources judiciaires.Il y a une année, jour pour jour, Fellah Hacène, également président d’honneur de l’USM Annaba, a été arrêté par les éléments du Centre territorial de recherches et d’investigations de Sidi Amar. Il a été auditionné durant plus de 20 heures par les enquêteurs avant d’être présenté au procureur près le tribunal d’El Hadjar, qui avait ordonné immédiatement sa mise sous mandat de dépôt.

Multimilliardaire, Fellah Hacène est accusé de fraude fiscale, faux et usage de faux sur des documents à caractère commercial, corruption et détournement de deniers privés d’ArcelorMittal El Hadjar que des experts ont estimés à plus de 7 milliards de dinars. Son affaire ne cesse de prendre de l’ampleur et ses ramifications s’étendent à plusieurs wilayas. Parallèlement, l’instruction sur le crime du blanchiment d’argent, qui vient se greffer à la longue liste de griefs, se prépare déjà à la 1re chambre près le pôle judiciaire spécialisé de Constantine. Elle sera entamée, selon des sources proches du dossier, au lendemain de son procès.

Par M. F. Gaïdi

EL WATAN 12 Avril 2010