Inconsquence : la leon de la Rpublique au Saint-Sige
15 Avril 2010

Le Quai d'Orsay se fend d'un communiqu de protestation parce que le Vatican a assimil pdophilie et homosexualit. Les autorits de la Rpublique sont-elles mises en cause ?

La France rappelle son engagement rsolu dans la lutte contre les discriminations et les prjugs lis l'orientation sexuelle et l'identit de genre , a cru devoir proclamer Bernard Valero, le porte-parole du Quai d'Orsay. Cette condamnation fait tristement de la France le premier pays ragir ainsi aux dclarations du cardinal.

Pour le Figaro (14 avril), il sagirait dune sortie en conformit avec l'attitude de Paris, qui a fustig plusieurs reprises les positions controverses du Saint-Sige sur les questions de sexualit notamment lorsque Benot XVI a estim que le prservatif aggravait le problme du Sida en Afrique .

Dcidment, le Quai dOrsay ne travaille pas ses sources : lglise est la premire institution africaine lutter contre le Sida, et le cardinal Bertone parlait de ses administrs, les prtres qui, jusqu prsent, ne relvent pas du ministre franais des Affaires trangres.

Mais les diplomates de la Rpublique savent que le gouvernement franais compte un ministre qui donne notoirement dans l'un et l'autre de ces dsordres condamns par lglise. Dans le Monde magazine du 10 avril, le ministre de la Culture Frdric Mitterrand laisse dire qu'en fvrier dernier, lors d'une visite officielle Moscou, il s'est enhardi dans une bote gay des faubourgs de Moscou pour essayer de retrouver un travesti qu'il avait rencontr sept ans auparavant . Avec la complicit des services de l'ambassade ?

http://www.libertepolitique.com/actu...au-saint-siege