Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 11

Discussion: Les services de renseignements marocains versent une mensualité pour Ferhat Meheni

  1. #1
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Par défaut Les services de renseignements marocains versent une mensualité pour Ferhat Meheni

    Par Djamal Laâlami / Hakim Benyahia

    Des sources dignes de foi ont révélé à Echorouk que les services de renseignement marocains ont mis à la disposition du chanteur Ferhat Meheni des « commissions financières » en contre partie de sa « Coopération » avec ses services.

    Des détails de ce « financement» dont bénéficie le chef de « MAK » ont indiqué que Meheni perçoit des milliers d’euros en guise des renseignements qu’il fournit aux appareils des services de renseignement marocain.

    Des sources bien informées ont révélé que Ferhat Meheni perçoit une mensualité qui s’élève à 13 mille euros, soit près de 145 millions de centimes et ce depuis le mois d’octobre de l’année 2008. Cette somme la perçoit des mains de Toudjni Mohamed Reda, président d’une association inconnue appelée « Sahara Marocain », connu pour être l’intermédiaire entre Ferhat Meheni et les services de renseignements marocains.

    Ferhat Meheni aurait empoché une somme d’une valeur de 50 milles euros pour les bulletins et affiches publicitaires en France, que ce soit pour la médiatisation du « MAK » ou bien « L’autonomie » du Sahara marocain.

    Le chef du MAK a empoché aussi une somme estimée à 200 milles euros pour l’impression des tracts dans les régions environnant Paris, en coordination avec un éditeur connu en France, cherchant à se frayer une place à Marrakech. Cet éditeur possède, réellement, du mobilier et des propriétés à Marrakech et dans quelques villes marocaines.

    Les services de renseignement marocains ont versé un montant de 30 milles dollars canadien dans la poche de son « ami » Ferhat Meheni, pour qu’il puisse s’acquitter de ses dettes qu’il avait cumulées lorsqu’il était à Montréal, et qui concernent la location des salles et des factures de la restauration et les bars.

    Selon les mêmes sources, les services de renseignements marocains ont consacré 40 milles euros pour des activités en relation avec l’Union Européenne. Cette somme a été allouée à M. Claude Monique, président du Centre Européen des Etudes Stratégiques, et qui n’est réellement qu’une cellule appartenant aux appareils des renseignements marocain.Et en contre partie de ces sommes faramineuses, le MAK a été chargé des tâches suivantes :

    1- Animation d’une campagne médiatique, accompagnée de la publication d’articles rédigés par des journalistes Marocains et des Français, connus pour leurs séjours réguliers au Maroc, où ils gèrent leurs affaires.

    2- Faire bouger la Commission des droits de l’homme appartenant aux Nations Unies, sous l’égide de l’ambassadeur du Maroc à Genève, où Ferhat Meheni avait pour mission d’éradiquer la résistance sahraouie et les enquêtes ouvertes contre les opprimés au Sahara Occidental, entre autres Aminatou Haidar.

    3- Selon les informations disponibles, le chanteur Ferhat Meheni s’est proposé de coopérer avec les services de renseignements marocains. Ces derniers avaient acceptée sa proposition en contre partie de lui verser des sommes importantes dans le cadre de la médiatisation et de la concrétisation du projet minable, à savoir « L’autonomie » proposée par le Maroc comme seule solution pour la question du Sahara Occidental qui réclame son indépendance.
    Afin d’encourager son « espion », les services de renseignements marocains ont donné feu vert à Ferhat Meheni et son mouvement pour réclamer « l’autonomie » de la Kabylie et pourquoi pas son « indépendance », en l’identifiant à la cause du Sahara Occidental.

    A rappeler que le roi Mohamed …. Avait déclaré en 2003 que « le Maroc refuse d’emblée toutes les autres solutions à part l’autonomie et l’Algérie doit l’accepter. »

    Dans le même contexte, des informations concordantes ont parlé d’une réunion douteuse à laquelle des agents du Mossad ont assisté. Meheni s’était réuni avec le conseiller politique israélien. La radio « Voix d’Israël » avait diffusé, en direct, une émission sur « la Grande Kabylie » et « l’autonomie » de la région. La version arabe de cette émission a permis l’intervention de personnalités médiatiques marocaines et des associations pro-gouvernementales marocaines. L’Algérie a été accusée de ce qu’on a appelé « l’interdiction de l’autodétermination de la Kabylie ». Les intervenants ont essayé de faire une comparaison avec l’opposition de l’Algérie au principe de l’autonomie du Sahara Occidental.

    Ferhat Meheni a annoncé, avant-hier, la « fondation de son gouvernement » préparant ainsi son projet « l’autonomie de la Kabylie » qui est tombé à l’eau. Ce projet a été rejeté par la population et les notables de la région, qui demeure l’un des fiefs de la révolution de libération. Dans le sillage de ses déplacements suspects à l’étranger, notamment dans quelques unes de ses bases arrières, le chef du MAK a été reçu le mois de mars dernier par les services du ministère français des affaires étrangères, où il a eu le privilège de rencontrer la responsable du département Algérie au niveau du ministère français des AE.

    Un communiqué du « MAK » a révélé que la rencontre qui avait eu lieu entre Ferhat Meheni, accompagné par Arezki Boussaid et Djamila Amgoud, respectivement chef de bureau à Paris et membre du bureau exécutif, a tourné essentiellement des relations dégradées entre Paris et la Kabylie.

    Vu les mensonges qui dépassent tout entendement, Ferhat Meheni a fait appel aux responsables français sur ce qu’il a qualifié de « Protection de la Kabylie ». Cette invitation « honteuse » est un appel à une ingérence dans les affaires internes de l’Algérie, sachant que ce chanteur s’est déjà rendu à deux reprises en Israël, muni d’un faux passeport sous un faux nom « Kari Lewis » via l’aéroport de Tel Aviv (..) D’ailleurs, la diplomate israélienne ne s’est pas gênée à dire que Ferhat Meheni est « un ami très important aux yeux des autorités israéliennes dans le cadre du soutien aux minorités berbères en Algérie, au Maroc, en Tunisie et en Libye. »

    Echourouk-online

  2. #2
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Par défaut

    l`Ambassadeur du Maroc en France était present a la réunion du MAK.
    voila ce Maroc hypocrite qui n`arrete pas de demander l`ouverture des frontieres Algero-Marocaine...une preuve que le mal guette l`Algerie et n`attend que l`occasion pour emiétter notre pays afin de réaliser le grand royaume du Maroc.

  3. #3
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2009
    Messages
    257

    Par défaut

    Prenons conscience que nous avons une épine sous le pied. cette épine c'est le
    Sahara Occidental. Tant que nous ne nous debarrasseront pas de cette épine
    notre pays ne verra pas la lumière.

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de romance
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    4 765

    Par défaut

    c est une epine pour toi mais pas pour l Algerie sinon elle ne se serait pas impliquée
    ma contribution est modique mais mon soutien est sincere


    laha rijaalouha wa nissaouha wachababiha, Notre pays est libre, indépendant,


    bismi allah bdit wa3la nâabi sallit :

    أرفت أبريقـي وترضيــت وربـي أعطــانـي ماتمنــيت

    Arfet abriki wa atwaddit ou rabbi aâtanni ma atmanit

    J'ai fais ma prière et le bon dieu m’a donné tout ce dont j’ai espéré

  5. #5
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut

    Citation Envoyé par Sabrina Voir le message
    Par Djamal Laâlami / Hakim Benyahia

    Des sources dignes de foi ont révélé à Echorouk que les services de renseignement marocains ont mis à la disposition du chanteur Ferhat Meheni des « commissions financières » en contre partie de sa « Coopération » avec ses services.

    Des détails de ce « financement» dont bénéficie le chef de « MAK » ont indiqué que Meheni perçoit des milliers d’euros en guise des renseignements qu’il fournit aux appareils des services de renseignement marocain.

    Des sources bien informées ont révélé que Ferhat Meheni perçoit une mensualité qui s’élève à 13 mille euros, soit près de 145 millions de centimes et ce depuis le mois d’octobre de l’année 2008. Cette somme la perçoit des mains de Toudjni Mohamed Reda, président d’une association inconnue appelée « Sahara Marocain », connu pour être l’intermédiaire entre Ferhat Meheni et les services de renseignements marocains.

    Ferhat Meheni aurait empoché une somme d’une valeur de 50 milles euros pour les bulletins et affiches publicitaires en France, que ce soit pour la médiatisation du « MAK » ou bien « L’autonomie » du Sahara marocain.

    Le chef du MAK a empoché aussi une somme estimée à 200 milles euros pour l’impression des tracts dans les régions environnant Paris, en coordination avec un éditeur connu en France, cherchant à se frayer une place à Marrakech. Cet éditeur possède, réellement, du mobilier et des propriétés à Marrakech et dans quelques villes marocaines.

    Les services de renseignement marocains ont versé un montant de 30 milles dollars canadien dans la poche de son « ami » Ferhat Meheni, pour qu’il puisse s’acquitter de ses dettes qu’il avait cumulées lorsqu’il était à Montréal, et qui concernent la location des salles et des factures de la restauration et les bars.

    Selon les mêmes sources, les services de renseignements marocains ont consacré 40 milles euros pour des activités en relation avec l’Union Européenne. Cette somme a été allouée à M. Claude Monique, président du Centre Européen des Etudes Stratégiques, et qui n’est réellement qu’une cellule appartenant aux appareils des renseignements marocain.Et en contre partie de ces sommes faramineuses, le MAK a été chargé des tâches suivantes :

    1- Animation d’une campagne médiatique, accompagnée de la publication d’articles rédigés par des journalistes Marocains et des Français, connus pour leurs séjours réguliers au Maroc, où ils gèrent leurs affaires.

    2- Faire bouger la Commission des droits de l’homme appartenant aux Nations Unies, sous l’égide de l’ambassadeur du Maroc à Genève, où Ferhat Meheni avait pour mission d’éradiquer la résistance sahraouie et les enquêtes ouvertes contre les opprimés au Sahara Occidental, entre autres Aminatou Haidar.

    3- Selon les informations disponibles, le chanteur Ferhat Meheni s’est proposé de coopérer avec les services de renseignements marocains. Ces derniers avaient acceptée sa proposition en contre partie de lui verser des sommes importantes dans le cadre de la médiatisation et de la concrétisation du projet minable, à savoir « L’autonomie » proposée par le Maroc comme seule solution pour la question du Sahara Occidental qui réclame son indépendance.
    Afin d’encourager son « espion », les services de renseignements marocains ont donné feu vert à Ferhat Meheni et son mouvement pour réclamer « l’autonomie » de la Kabylie et pourquoi pas son « indépendance », en l’identifiant à la cause du Sahara Occidental.

    A rappeler que le roi Mohamed …. Avait déclaré en 2003 que « le Maroc refuse d’emblée toutes les autres solutions à part l’autonomie et l’Algérie doit l’accepter. »

    Dans le même contexte, des informations concordantes ont parlé d’une réunion douteuse à laquelle des agents du Mossad ont assisté. Meheni s’était réuni avec le conseiller politique israélien. La radio « Voix d’Israël » avait diffusé, en direct, une émission sur « la Grande Kabylie » et « l’autonomie » de la région. La version arabe de cette émission a permis l’intervention de personnalités médiatiques marocaines et des associations pro-gouvernementales marocaines. L’Algérie a été accusée de ce qu’on a appelé « l’interdiction de l’autodétermination de la Kabylie ». Les intervenants ont essayé de faire une comparaison avec l’opposition de l’Algérie au principe de l’autonomie du Sahara Occidental.

    Ferhat Meheni a annoncé, avant-hier, la « fondation de son gouvernement » préparant ainsi son projet « l’autonomie de la Kabylie » qui est tombé à l’eau. Ce projet a été rejeté par la population et les notables de la région, qui demeure l’un des fiefs de la révolution de libération. Dans le sillage de ses déplacements suspects à l’étranger, notamment dans quelques unes de ses bases arrières, le chef du MAK a été reçu le mois de mars dernier par les services du ministère français des affaires étrangères, où il a eu le privilège de rencontrer la responsable du département Algérie au niveau du ministère français des AE.

    Un communiqué du « MAK » a révélé que la rencontre qui avait eu lieu entre Ferhat Meheni, accompagné par Arezki Boussaid et Djamila Amgoud, respectivement chef de bureau à Paris et membre du bureau exécutif, a tourné essentiellement des relations dégradées entre Paris et la Kabylie.

    Vu les mensonges qui dépassent tout entendement, Ferhat Meheni a fait appel aux responsables français sur ce qu’il a qualifié de « Protection de la Kabylie ». Cette invitation « honteuse » est un appel à une ingérence dans les affaires internes de l’Algérie, sachant que ce chanteur s’est déjà rendu à deux reprises en Israël, muni d’un faux passeport sous un faux nom « Kari Lewis » via l’aéroport de Tel Aviv (..) D’ailleurs, la diplomate israélienne ne s’est pas gênée à dire que Ferhat Meheni est « un ami très important aux yeux des autorités israéliennes dans le cadre du soutien aux minorités berbères en Algérie, au Maroc, en Tunisie et en Libye. »

    Echourouk-online
    A mon avis, il faut accueillir ses "révélations" avec beaucoup de prudence. Ce n'est pas la première fois que ces procédés d'informations mensongères et de calomnie sont utilisés contre des opposants influents...
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

  6. #6
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2009
    Messages
    257

    Par défaut

    Citation Envoyé par romance Voir le message
    c est une epine pour toi mais pas pour l Algerie sinon elle ne se serait pas impliquée
    Tot ou tard le Polisario optera pour l'autonomie pronée par le Maroc. Les pression internationales actuelles ne laissent aucun doute. l'Affaire du
    Sahara Occidental cache des dessous inavoués. Avec mes respects ROMANCE,
    malgrés votre réponse un peu dure, le futur vous apportera la preuve que ce
    que j'ai dis est vrai. Je suis Algérien, je suis fier de mon pays mais la vérité est
    là ; parfois elle blesse.

  7. #7
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    1 596

    Par défaut Ferhat Meheni: espion de sa majesté...

    Je n'y crois pas trop...Juste un frustré en exil..

  8. #8
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut Tout compte fait : c'est le régime qui verse l'huile sur le feu!!!

    Tout compte fait : c'est le régime qui pousse les gens à l'extrémisme et à commettre des folies. Si j'étais à la place de Ferhat Mhenni je ferai la meme chose, car acculé : je commettrai des bêtises monstrueuses!!!
    Ne voyez pas un seul coté de la question.
    Le pouvoir tyran ne veut rien entendre, il a privatisé pour sa famille et ses amis l'Algérie. Il est convaincu que l'Algérie lui appartient à lui seul!!!
    Un exemple : ici à Tamanrasset, des familles pauvres ont déposé des dossiers pour un logement social depuis des années, (dont : moi même), mais rien.
    Par contre, "l'Etat" a accordé à des grands commerçants et des "personnalités" locales aisées plusieurs logements sociaux, à chacun : pas un, mais plusieurs logements à une seule personne!!! Ces derniers les louent aux pauvres!!!!
    Alors, qu'en dites-vous? Comment ne pas devenir fou???!!!
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

  9. #9
    Membre F.A.M. Avatar de bel1000
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    3 390

    Par défaut

    ferhat mhenni est un triple agent il travaille pour les marocains, les français, les algeriens il a aussi de solides amis au sein du gouvernement
    chourouk journal de la DRS alors pourquoi cet article? c'est un des leurs
    Dernière modification par bel1000 ; 24/04/2010 à 22h58.

  10. #10
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut

    Citation Envoyé par bel1000 Voir le message
    ferhat mhenni est un triple agent il travaille pour les marocains, les français, les algeriens il a aussi de solides amis au sein du gouvernement
    chourouk journal de la DRS alors pourquoi cet article? c'est un des leurs
    Pour ma part, la résistance est un "jihad", elle est sacrée; Alors, on fait TOUT pour la casser, y compris par la calomnie. Du temps du colonialisme, les combattants pour la libération de l'Algérie étaient considérés comme des "fellaguas" des terroristes, c'est le même scénario qui se répète!!!
    C'est normal, tout mouvement de lutte politique doit chercher des soutiens à l'extérieur sinon il ne pourra survivre longtemps, des soutiens pour sa propagande, pour son refuge physique, sa logistique, etc
    Je ne suis pas pour ou contre qui que ce soit, je suis au coté de toute résistance à la dictature par les moyens les plus divers, s'il le faut en recourant aux moyens les plus extrêmes (le combat de Mao Ze Dong contre le gouvernement fantoche chinois, la lutte de Hochi minh contre les impérialistes américains et leur allié de Saigon...etc...)
    N'oublions pas la guerre psychologique, les mensonges qu'on lance contre les mouvements de lutte, en déformant leur but et en leur prêtant des paroles et des comportements mensongers et cela dans l'objectif de noircir leur cause, et les diaboliser, afin que le peuple ne les écoute pas et ne les suit; Avec le MAK, je pense que peut être c'est cela qui se fait en ce moment....
    C'est le même comportement qui se fait contre le marxisme... dans le passé et le présent et partout dans le monde.
    Les "minorités Kurdes sont pourchassées et calomniées en Turquie, en Irak, en Iran. Leurs objectifs sont falsifiés et déformés par les propagandes mensongères des gouvernements de ces pays...
    Vous partagez une opinion Unique, comme les militants d'un parti Unique!!!
    Dernière modification par Jalal ; 28/04/2010 à 04h52.
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 26/01/2010, 23h19
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 18/01/2010, 04h45
  3. Réponses: 14
    Dernier message: 24/12/2009, 19h24
  4. Le Maroc un paradis pour les "tous-risques",un enfer pour les marocains
    Par kredence dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/04/2009, 05h55
  5. Skikda : Des clandestins marocains se font passer pour des Algériens
    Par Toufik dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/08/2008, 18h40

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •