L’Algrie cherche sur le march international des clients pour la vente du surplus de production d’orge. Depuis presque un mois, l’Office algrien interprofessionnel des crales (OAIC) a lanc des avis d’appel d’offre pour exporter l’excdent d’orge. Une douzaine de firmes trangres ont rpondu ses avis et pris les cahiers de charge. Certaines ont fait des offres d’achat qui sont l’tude l’Office.

Des ngociations seront bientt lances pour slectionner les meilleures offres, d'autant que le cours de l'orge subit de grandes fludtuations sur les marchs. L’OAIC projette de commencer les premires oprations d’exportation dbut juin 2010 partir du port d’Alger, o presque 100.000 quintaux sont dj stocks dans les silos. Les entreprises italiennes seraient en bonne place pour dcrocher le contrat.

En 2009, l’Algrie a enregistr une production record de 8 millions de quintaux d’orge. A l’OAIC, on s’attend une nouvelle rcolte record pour 2010. L’Algrie n’a pas export ses crales depuis au moins 40 ans. La bonne conjoncture cralire a fait que l’Algrie connat dj une autosuffisance en matire de bl dur avec un excdent de 5 millions de quintaux. Par contre, le pays est toujours dpendant des marchs extrieurs en matire de bl tendre.

TSA