Affichage des résultats 1 à 10 sur 54

Discussion: mémoires ... istambul (extrait)

Mode arborescent

Message précédent Message précédent   Message suivant Message suivant
  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut mémoires ... istambul (extrait)

    ISTAMBUL…

    Un soleil pourpre noyait les dômes étincelants de la cité aux milles mosquées, les minarets pointaient le ciel telles des fusées aveugles prêtes à découvrir de lointaines galaxies…
    Labyrinthe sans fin comme une énigme sans réponse le souk s’étendait loin, au-delà des murailles de la vieille ville. Sous l’ombre des bâches multicolores tendues par de longs filins, des grappes humaines s’entrecroisaient sans jamais se heurter, afférées…

    Istambul,pont entre occident et orient ,à la frontière des pensées et des cultures s’ouvrait tel un livre à moi, Iskandar …Iskandar de Mignancour fils de Placide de Mignancour marchand d’étoffes flamand de Gotswavelde et de Firdaws Sinatoun fille d’une honorable famille d’Istambul…
    J’ était un jeune homme mince légèrement vouté,le teint clair,de grands yeux bleus entouraient un nez aquilin…

    Poussé par mes parents a des études de comptable ,j’ avais très tôt rejoint l échoppe de son père à Gotswarvelde dans la banlieue de bruxelles pour l’aider dans son commerce de tissus de flanelles de costumes…

    Tout y était gris,les tissus d’un autre age, le magasin au fond d’une ruelle sombre en cul de sac,la petite ville de Gotswarwealde ou le ciel était désespérément bas,noir,touchant le sol…
    J’avais passé les 20 premières années de sa vie dans la morosité d’un monde sans chaleur, sans couleur…
    Mon père Placide souvent le soir me contait comment il avait connu son épouse, son seul amour lors d’un voyage d’affaires qui l avait amené a Istanbul …

    Le destin avait voulu qu’il rencontre ma mère Firdaws la bas …Son père et sa mère avaient péri quand elle etait très jeune dans un tremblement de terre au nord d’Istambul. …Elle vivait avec son oncle Hussamattin qui l’avait recueilli après le tragique événement dans la maison familiale au dessus de l’échoppe de draps de coton …
    En rentrant par hasard dans la boutique de draps mon père avait tout de suite été ébloui par la lumière qui émanait de ma mère et sa beauté sereine .
    Il avait acheté tout le stock de draps,plus pour les yeux verts de ma mère qu’il éspérait revoir un jour d’un sourire du destin,que pour la qualité du coton turc…

    Malgré cela mon papa fit une très bonne affaire,ses clients flamands apreciaient le coton local de l’oncle Hussamattin et après cela chaque année le père de ma future mère lui amenait un stock…
    Et après sept ans de commerce dans la conscience et et l’honneteté , les deux hommes devinrent amis et le 11 janvier 1865 mon père prit la main de Firdaws Sinatoun qu’il ne devrait plus lâcher qu’a son décès …Deux ans plus tard je venais au monde …

    Mon père me parlait de l’endroit ou il avait rencontré son épouse et ou ni lui ni Firdaws n’étaient retournés après leur mariage … Un mariage traditionnel avec des rires,des danses au couteaux…
    l’Orient,l’Istambul du Bosphore argenté, de ses sept montagnes entourant,comme soutenant la ville,les navires immobiles dans la mer de Marmara …

    Ces réveries avaient forgées mon enfance et a l’age de vingt et un an j’ arrachais presque de force l’accord a mes parents pour sentir,toucher vivre ce que mon oeille attentive avait choyé au long de son adolescence
    Je me rendis d’abord a Anvers ,ville de tous les traffics,tous les bouges et j’embarquais sur un vieux bateau de marchandises arménien qui transportait du charbon en direction d’Istambul …
    Après trois semaines de voyages ,le 12 mai 1887 ayant essuyé fatigue ,tempetes,j’étais là,jétais devant l’antique cite de Constinople,Istambul…

    Iskandar de Mignancour
    Dernière modification par ahmeddamien ; 23/05/2010 à 11h52.
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

Discussions similaires

  1. Le film Hors-la-loi de Rachid Bouchareb : les guerres de mémoires sont de retour
    Par Jalal dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/05/2010, 03h54
  2. Jack LONDON - sur la classe ouvrière et la richesse, extrait de "Ce que la vie signif
    Par Jalal dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/04/2010, 03h11
  3. Namur, Wisconsin (extrait 1 et 2) descendants de Wallon
    Par kredence dans le forum Le Café
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/01/2010, 11h00
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 08/11/2009, 17h29
  5. extrait "le mariage"
    Par CLEODZ dans le forum Le Café
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/09/2008, 19h36

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •