Page 1 sur 6 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 54

Discussion: mémoires ... istambul (extrait)

  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut mémoires ... istambul (extrait)

    ISTAMBUL…

    Un soleil pourpre noyait les dômes étincelants de la cité aux milles mosquées, les minarets pointaient le ciel telles des fusées aveugles prêtes à découvrir de lointaines galaxies…
    Labyrinthe sans fin comme une énigme sans réponse le souk s’étendait loin, au-delà des murailles de la vieille ville. Sous l’ombre des bâches multicolores tendues par de longs filins, des grappes humaines s’entrecroisaient sans jamais se heurter, afférées…

    Istambul,pont entre occident et orient ,à la frontière des pensées et des cultures s’ouvrait tel un livre à moi, Iskandar …Iskandar de Mignancour fils de Placide de Mignancour marchand d’étoffes flamand de Gotswavelde et de Firdaws Sinatoun fille d’une honorable famille d’Istambul…
    J’ était un jeune homme mince légèrement vouté,le teint clair,de grands yeux bleus entouraient un nez aquilin…

    Poussé par mes parents a des études de comptable ,j’ avais très tôt rejoint l échoppe de son père à Gotswarvelde dans la banlieue de bruxelles pour l’aider dans son commerce de tissus de flanelles de costumes…

    Tout y était gris,les tissus d’un autre age, le magasin au fond d’une ruelle sombre en cul de sac,la petite ville de Gotswarwealde ou le ciel était désespérément bas,noir,touchant le sol…
    J’avais passé les 20 premières années de sa vie dans la morosité d’un monde sans chaleur, sans couleur…
    Mon père Placide souvent le soir me contait comment il avait connu son épouse, son seul amour lors d’un voyage d’affaires qui l avait amené a Istanbul …

    Le destin avait voulu qu’il rencontre ma mère Firdaws la bas …Son père et sa mère avaient péri quand elle etait très jeune dans un tremblement de terre au nord d’Istambul. …Elle vivait avec son oncle Hussamattin qui l’avait recueilli après le tragique événement dans la maison familiale au dessus de l’échoppe de draps de coton …
    En rentrant par hasard dans la boutique de draps mon père avait tout de suite été ébloui par la lumière qui émanait de ma mère et sa beauté sereine .
    Il avait acheté tout le stock de draps,plus pour les yeux verts de ma mère qu’il éspérait revoir un jour d’un sourire du destin,que pour la qualité du coton turc…

    Malgré cela mon papa fit une très bonne affaire,ses clients flamands apreciaient le coton local de l’oncle Hussamattin et après cela chaque année le père de ma future mère lui amenait un stock…
    Et après sept ans de commerce dans la conscience et et l’honneteté , les deux hommes devinrent amis et le 11 janvier 1865 mon père prit la main de Firdaws Sinatoun qu’il ne devrait plus lâcher qu’a son décès …Deux ans plus tard je venais au monde …

    Mon père me parlait de l’endroit ou il avait rencontré son épouse et ou ni lui ni Firdaws n’étaient retournés après leur mariage … Un mariage traditionnel avec des rires,des danses au couteaux…
    l’Orient,l’Istambul du Bosphore argenté, de ses sept montagnes entourant,comme soutenant la ville,les navires immobiles dans la mer de Marmara …

    Ces réveries avaient forgées mon enfance et a l’age de vingt et un an j’ arrachais presque de force l’accord a mes parents pour sentir,toucher vivre ce que mon oeille attentive avait choyé au long de son adolescence
    Je me rendis d’abord a Anvers ,ville de tous les traffics,tous les bouges et j’embarquais sur un vieux bateau de marchandises arménien qui transportait du charbon en direction d’Istambul …
    Après trois semaines de voyages ,le 12 mai 1887 ayant essuyé fatigue ,tempetes,j’étais là,jétais devant l’antique cite de Constinople,Istambul…

    Iskandar de Mignancour
    Dernière modification par ahmeddamien ; 23/05/2010 à 11h52.
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de miange-midemon
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    dans les contes
    Messages
    2 071

    Par défaut

    un bel extrait, merci ahmed
    j'ai pu voyager quelques instants aux coeur d'istambul à travers ces quelques lignes. les images étaient belles avec des couleurs chaleureuses.
    connaitre les autres, c'est sagesse. Se connaitre soi-même c'est sagesse supérieur. Imposer sa supériorité aux autres, c'est force.se l'imposer à soi-même c'est force supérieur.

    LAO-Tseu

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut salam

    merci
    c est un gribouillage que je me suis amuse a faire....un peu de mes souvenirs,un peu de mon imagination...
    j etais entre 2 impressions est ce que ca ne fait pas un peu pompeux,vieillot
    je sais pas..............plus facile d analyser et critiquer les autres....lol
    amities
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de Kenzor
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Plaines de l'habra.
    Messages
    1 649

    Par défaut Epoustouflant!

    Salam Ahmed, Vraiment tu m'en bouches un coin! mais c'est formidable ce que tu viens d'écrire..
    A couper le souffle!!! Sublime, je n'ai pas les mots pour dire ce que je ressens!
    Moi qui reve tout le temps, c'est à un véritable voyage que tu m'invites, feerique!
    Continues comme çà!
    Qui vivra, verra!

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    salam kenz
    c est gentil jsuis tout rouge
    dis moi plutot ce qui va pas c est plus constructif pour m aider a continuer...
    salam
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    salam kenz
    tu as du le devinait c est un peu moi
    le personnage meme si je ne suis pas metis,je le suis de coeur entre 2 civilisations et j ai ete souvent en turquie a istambul
    j aimerais inch Allah que ca soit une invitation a l islam tacite
    car tu sais qu en occident avec les medias l islam fait peur
    as tu lu l alchimiste de paul chuello
    j ai aime
    il raconte l histoire dun artisan au maroc qui nettoit des des bougeoirs en cristal
    et chaque annee il voit passer les gens qui vont au haj devant chez lui
    et chaque fois il se dit j irais l annee prochaine
    et il n y va jamais....
    ce n est qu une petite histoire mais ca m avait fait mediter sur les priorites qu on accorde a la vie,a sa finalite
    lis le si tu le trouves c est joli
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    ainsi c'est toi qui a ecrit ça? waw!
    c'est beau
    Tu as mélangé des fois entre la 1ere et la 3eme personne, c voulu?
    tu me fais penser aux ecrits de Amin Maalouf tels que Léon l'Africain (tu lui ressembles qlq part) ou Salarcande...
    voici un extrait, début du roman Léon l'Africai
    Voici un extrait, le début du roman :

    MOI, Hassan fils de Mohamed le peseur, moi, Jean-Léon de Médicis, circoncis de la main d’un barbier et baptisé de la main d’un pape, on me nomme aujourd’hui l’Africain, mais d’Afrique ne suis, ni d’Europe, ni d’Arabie. On m’appelle aussi le Grenadin, le Fassi, le Zayyati, mais je ne viens d’aucun pays, d’aucune cité, d’aucune tribu. Je suis fils de la route, ma patrie est caravane, et ma vie la plus inattendue des traversées.
    Mes poignets ont connu tour à tour les caresses de la soie et les injures de la laine, l’or des princes et les chaînes des esclaves. Mes doigts ont écarté mille voiles, mes lèvres ont fait rougir mille vierges, mes yeux ont vu agoniser des villes et mourir des empires.
    De ma bouche, tu entendras l’arabe, le turc, le castillan, le berbère, l’hébreu, le latin et l’italien vulgaire, car toutes les langues, toutes les prières m’appartiennent. Mais je n’appartiens à aucune. Je ne suis qu’à Dieu et à la terre, et c’est à eux qu’un jour prochain je reviendrai.
    Et tu resteras après moi, mon fils. Et tu porteras mon souvenir. Et tu liras mes livres. Et tu reverras alors cette scène : ton père, habillé en Napolitain sur cette galée qui le ramène vers la côte africaine, en train de griffonner, comme un marchand qui dresse son bilan au bout d’un long périple.
    Mais n’est-ce pas un peu ce que je fais : qu’ai-je gagné, qu’ai-je perdu, que dire au Créancier suprême ? Il m’a prêté quarante années, que j’ai dispersées au gré des voyages : ma sagesse a vécu à Rome, ma passion au Caire, mon angoisse à Fès, et à Grenade vit encore mon innocence.
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    SALAM
    j aime beaucoup aussi samarkandes ,leon l africain
    a tu lu de lui les croisades vu par les arabes
    c est d un tout autre genre mais c est un livre qui remet les pedules a l heure

    pour les personnes lol
    j ai commence a la 3me ,apres je me suis dis la premiere ca sera plus intime
    qu en penses tu???
    1ER OU 3EME
    j ai du oublie de corriger le reste...
    salam
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  9. #9
    Membre F.A.M. Avatar de miange-midemon
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    dans les contes
    Messages
    2 071

    Par défaut

    Citation Envoyé par ahmeddamien Voir le message
    merci
    c est un gribouillage que je me suis amuse a faire....un peu de mes souvenirs,un peu de mon imagination...
    j etais entre 2 impressions est ce que ca ne fait pas un peu pompeux,vieillot
    je sais pas..............plus facile d analyser et critiquer les autres....lol
    amities
    ahmed chapeau bas
    moi j'adore et je suis fan de ce genre d'ecriture, j'ai accroché dés les premiers mots
    je serais ravie de lire plus mon ami

    Citation Envoyé par au_gré_du_vent Voir le message
    ainsi c'est toi qui a ecrit ça? waw!
    c'est beau
    Tu as mélangé des fois entre la 1ere et la 3eme personne, c voulu?
    tu me fais penser aux ecrits de Amin Maalouf tels que Léon l'Africain (tu lui ressembles qlq part) ou Salarcande...
    voici un extrait, début du roman Léon l'Africai
    Voici un extrait, le début du roman :

    MOI, Hassan fils de Mohamed le peseur, moi, Jean-Léon de Médicis, circoncis de la main d’un barbier et baptisé de la main d’un pape, on me nomme aujourd’hui l’Africain, mais d’Afrique ne suis, ni d’Europe, ni d’Arabie. On m’appelle aussi le Grenadin, le Fassi, le Zayyati, mais je ne viens d’aucun pays, d’aucune cité, d’aucune tribu. Je suis fils de la route, ma patrie est caravane, et ma vie la plus inattendue des traversées.
    Mes poignets ont connu tour à tour les caresses de la soie et les injures de la laine, l’or des princes et les chaînes des esclaves. Mes doigts ont écarté mille voiles, mes lèvres ont fait rougir mille vierges, mes yeux ont vu agoniser des villes et mourir des empires.
    De ma bouche, tu entendras l’arabe, le turc, le castillan, le berbère, l’hébreu, le latin et l’italien vulgaire, car toutes les langues, toutes les prières m’appartiennent. Mais je n’appartiens à aucune. Je ne suis qu’à Dieu et à la terre, et c’est à eux qu’un jour prochain je reviendrai.
    Et tu resteras après moi, mon fils. Et tu porteras mon souvenir. Et tu liras mes livres. Et tu reverras alors cette scène : ton père, habillé en Napolitain sur cette galée qui le ramène vers la côte africaine, en train de griffonner, comme un marchand qui dresse son bilan au bout d’un long périple.
    Mais n’est-ce pas un peu ce que je fais : qu’ai-je gagné, qu’ai-je perdu, que dire au Créancier suprême ? Il m’a prêté quarante années, que j’ai dispersées au gré des voyages : ma sagesse a vécu à Rome, ma passion au Caire, mon angoisse à Fès, et à Grenade vit encore mon innocence.
    gré j'adore ce livre, toujours un plaisir de le lire
    merci
    connaitre les autres, c'est sagesse. Se connaitre soi-même c'est sagesse supérieur. Imposer sa supériorité aux autres, c'est force.se l'imposer à soi-même c'est force supérieur.

    LAO-Tseu

  10. #10
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    au fait, cela fait des années que j'ai lu tous les ecrits de Amin Maalouf (normalement tous)
    J'ai aimé lire les croisades vues par les arabes mais aussi les identités meurtrières qui comme tu ds, c'est u autre style.
    Ce dernier, je l'avais lu car je voulais comprendre ce qui se passait dans mon paays et sachant que Maalouf est originaire d'un pays qui a connu et connait encore le déchirement, je me suis dit, il m'aidera à comprendre....

    Encore maintenant, je ne suis pas sur de comprendre...

    PS: Je préfere "Je", comme ça le lecteur aura l'impression de l'ecouter raconter ses periples, je ne sais ce que les autres en pensent
    on vote?
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

Discussions similaires

  1. Le film Hors-la-loi de Rachid Bouchareb : les guerres de mémoires sont de retour
    Par Jalal dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/05/2010, 03h54
  2. Jack LONDON - sur la classe ouvrière et la richesse, extrait de "Ce que la vie signif
    Par Jalal dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/04/2010, 03h11
  3. Namur, Wisconsin (extrait 1 et 2) descendants de Wallon
    Par kredence dans le forum Le Café
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/01/2010, 12h00
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 08/11/2009, 18h29
  5. extrait "le mariage"
    Par CLEODZ dans le forum Le Café
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/09/2008, 19h36

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •