Par VIVA LALGERIE le dim, 23/05/2010

"Des hommes et des dieux" consacré aux moines de Tibéhirine n'a pas suscité la même polémique que "Hors la loi". Le fim n'a pas cherché à trancher la question liée à la mort des religieux. C'est une limite que le réalisateur Xavier Beauvois a refusé de franchir. Alors que la justice française continue de mener l'enquête à la demande des familles des victimes, le cinéaste a signifié clairement sa volonté de ne pas s'ériger en juge ou en procureur. Il a juste voulu rendre un hommage à ces hommes de foi qui ont choisi de vivre dans une terre où ils sont morts en martyrs de leur bonté. Le film fait partager au spectateur la vie de ces hommes et le place au coeur de leur choix éthique. En guise de prologue apparaît un texte de la Bible, le psaume 81. Xavier Beauvois s'est attaché à dépeindre la vie rude et austère de la petite communauté cistercienne dévouée à la population locale, dans un monastère isolé qui sert aussi de dispensaire médical. Rythmée par la prière et les tâches quotidiennes, cette existence paisible est menacée par l'irruption de la violence. Lorsque le supérieur, Christian (Lambert Wilson) refuse la protection de l'armée malgré l'imminence du danger, le doute et la peur assaillent les moines. Faut-il partir, abandonner le village à son sort ou résister à la terreur?Si le plus âgé, Amédée (Jacques Herlin) doute, Christophe (Olivier Rabourdin) sent sa foi ébranlée, et Paul (Jean-Marie Frin) s'aperçoit que sa vie est en Algérie. Le médecin, Luc (Michael Lonsdale, remarquable) médite une pensée de Pascal : "Les hommes ne font jamais le mal si complètement et joyeusement que lorsqu'ils le font par conviction religieuse". Sobre et épuré, "Des hommes et des dieux" bouleverse le spectateur en lui faisant vivre avec intensité le choix moral de ces hommes et leur sacrifice motivé par l'amour de Dieu, mais aussi de leurs frères musulmans.

VLA

http://www.viva-lalgerie.com/content...ib%C3%A9hirine