Reuters , 17/06/2010

Des lus du Congrs amricain ont mis en garde la Turquie hier soir, estimant que ses relations avec les Etats-Unis risquaient de se ressentir de son attitude, juge anti-isralienne.

Lors d'une confrence de presse, des rpublicains et des dmocrates ont critiqu la Turquie, membre de l'Otan, pour avoir soutenu la flottille humanitaire qui avait tent de s'opposer au blocus isralien de Gaza le mois dernier.

Les lus ont aussi critiqu l'opposition de la Turquie la dernire rsolution du Conseil de scurit renforant les sanctions l'encontre de l'Iran en raison de son programme nuclaire souponn d'avoir des fins militaires.

Le reprsentant dmocrate Eliot Engel a qualifi les prises de position de la Turquie de "scandaleuses". Bien qu'tant membre de l'Otan, Ankara a cess de regarder vers l'Ouest, a-t-il lanc.

"Si la Turquie reste sur sa position prsente de rapprochement avec l'Iran et d'hostilit accrue envers l'Etat d'Isral, il y aura un cot", a pour sa part dclar le numro trois des rpublicains la Chambre des reprsentants, Mike Pence.

Les lus de la Chambre ont indiqu mercredi que 126 d'entre eux avaient sign une lettre demandant au prsident Barack Obama de s'opposer la condamnation internationale d'Isral pour son rle dans l'arraisonnement des navires de la flottille, opration lors de laquelle neuf personnes ont trouv la mort, suscitant un toll international. Isral a invoqu la lgitime dfense.

Le reprsentant Mike Pence s'est dit prt reconsidrer sa position par rapport une rsolution du Congrs qualifiant de gnocide les massacres d'Armniens par les forces ottomanes pendant la Premire Guerre mondiale. Le reprsentant rpublicain tait jusqu'ici rticent soutenir ce texte.

Cette rsolution est passe en commission au mois de mars, mais, face aux protestations d'Ankara, elle n'a jamais t mise l'ordre du jour de la Chambre pour un vote.