Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Boudiaf assassiné le 29 juin 1992 (video)

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut Boudiaf assassiné le 29 juin 1992 (video)

    Video : Assassinat en direct filmé par la TV

    http://www.youtube.com/watch?v=ulAOspNuyJw&feature=fvw

    Le 2 janvier 1992, après la démission du président Chadli Bendjedid[4], Mohamed Boudiaf est rappelé en Algérie pour devenir le président du Haut Comité d’État[5], en charge provisoire des pouvoirs de Chef d'État. Par son long exil, il apparaissait en effet paradoxalement comme un homme neuf, non impliqué dans les tribulations de la dictature algérienne et donc susceptible de sortir le pays de l’impasse[3]. Souhaitant une Algérie démocratique tournée vers la modernité, il disait vouloir mettre fin à la corruption qui gangrenait l'État. Mais Mohamed Boudiaf est assassiné six mois plus tard, le 29 juin 1992, lors d'une conférence des cadres qu'il tenait dans la ville d'Annaba[6]. Un sous-lieutenant du groupe d'intervention spécial (GIS), Lambarek Boumaarafi, jeta une grenade et toucha mortellement le président. La motivation de son assassinat est sujet à controverse, entre la piste d’une action isolée commise par un militaire ayant des sympathies islamistes et celle d’un complot plus vaste impliquant des généraux de l'armée[6]. Sans faire la lumière sur l'assassinat de Boudiaf, la commission d’enquête instituée par le gouvernement algérien écarte la thèse de "l’action isolée" d’un officier de l’armée ayant agi pour des motifs strictement religieux[

    Notes :
    4 Alors que le FIS, parti islamiste, emporte une large majorité lors du 1er tour des élections législatives, Chadli Bendjedid, après avoir dissout l'assemblée nationale et laisser un vide constitutionnel, est destitué par le commandement militaire qui annule les élections.
    5 # ↑ Le HCE est en outre composé de : Khaled Nezzar, Ali Kafi, Ali Haroun et El-Tidjani Haddam.
    6 # ↑ a et b « Ils avaient juré la mort de Boudiaf » [archive] par Jean-Paul Mari, Grands-Reporters, 2 juillet 1992.
    7 # ↑ L’espoir assassiné [archive], L'Humanité, 29 juin 2002

    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mohamed_Boudiaf
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut

    Assassiné afin d'arrêter la marche de l'Histoire?
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

Discussions similaires

  1. «Mon père a été assassiné pour ses idées»
    Par Jalal dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/03/2010, 07h33
  2. Afrique du Sud:Un jeune Algérien assassiné
    Par kredence dans le forum Le Café
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/09/2009, 05h28
  3. Boudiaf, l’oublié des hommages
    Par Toufik dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/06/2009, 00h06
  4. MAD about YOU-Zucchero & Sting - Muoio Per Te (Live 1992)
    Par kredence dans le forum Musique & Cinéma
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/06/2009, 04h20
  5. Le conflue dans l’hopital mohamed boudiaf
    Par mohalilo dans le forum Sciences
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/05/2009, 18h10

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •