http://www.lereporter.ma

"Ambassade du Maroc au Danemark : Remue-ménage sur fond de scandales"

Dimanche, 09 Novembre 2008 12:35 Mohamed Zainabi

"Le Danemark vit à l’heure d’une tempête marocaine qui fait tomber de hauts responsables comme des feuilles d’automne.

La tempête provoquée à Copenhague par le maroco-danois Hamid El Mousti contre l’ambassadrice du Maroc au Danemark, a fini par emporter l’ambassadrice du royaume dans ce pays nordique.

Aicha El Kabbaj a été évincée récemment. Elle a été remplacée par Raja Ghannam.
Avant sa nomination, la nouvelle ambassadrice occupait le poste de directrice de la coopération multipartite au ministère des Affaires étrangères.

En guise d’adieu, l’ex-ambassadrice a reçu les insignes de «commandeur de 1er Grade de l'ordre du Dannebrog» des mains de la reine Margrethe II du Danemark.

Une décoration protocolaire qui ne suffira pas pour consoler Aicha El Kabbaj.

Elle qui se trouve déchue de sa fonction pour avoir fait l’objet, depuis quelque temps déjà, de vives critiques de la part de certains de ses concitoyens vivants au Danemark, avec à leur tête son ennemi juré, Hamid El Mousti.

C’est ce conseiller municipal à Copenhague qui est également journaliste à la télévision locale de cette ville et président de l’association d’amitié Dano-marocaine, qui a mis l’ambassadrice dans de mauvais draps.

Dans une lettre qu’il a envoyée dernièrement un peu partout, El Mousti a dénoncé «la corruption et le harcèlement sexuel qui sévissent à l’ambassade du Maroc à Copenhague».

Il a jeté un véritable pavé dans la marre en révélant que le renouvellement du passeport marocain peut coûter, dans cette ambassade, jusqu’à 15.000 DH au lieu de 500 DH.

Il a aussi précisé que l'inscription des enfants dans le livret de famille peut y coûter jusqu'a 5000 DH par enfant au lieu de 100 DH seulement.

Voyant que dénoncer ne suffit pas, Hamid El Mousti, avec d’autres ressortissants marocains vivant au Danemark, ont fait circuler par la suite une pétition où des témoignages de victimes directes de la corruption et de harcèlement sexuel s’étaient déclarées en précisant les torts subis.

C’est ce qui a dû pousser les autorités marocaines de réagir avant qu’il ne soit trop tard. Parce que les victimes s’apprêtaient à se plaindre à la justice danoise. Aicha El Kabbaj a donc été écartée.

L’ex-ambassadrice devra revenir au Maroc, selon Hamid El Mousti, accompagnée de son collègue le consul Redad El Okbani.

Ce dernier a été suspendu de ses fonctions à l'ambassade du Maroc à Copenhague le 3 novembre, nous confie la même source.

Le consul pourrait être traduit devant le conseil de discipline dès sa rentrée au pays. C’est lui qui serait accusé de harcèlement sexuel.

Ce remue-ménage fait actuellement beaucoup de bruit au Danemark. Un pays avec lequel le Maroc a eu dernièrement à s’expliquer.

L’ambassade marocaine à Copenhague avait été pointée du doigt par les autorités danoises.

Lesquelles l’avaient accusée d’enrôler un policier maroco-danois pour espionner des ressortissants d’origine marocaine.

La nouvelle ambassadrice aura fort à faire pour réparer les dégâts. "


http://www.lereporter.ma/index.php?o...ret&Itemid=197