Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: 11 gardes-frontières assassinés

  1. #1
    Admin Forum Avatar de Toufik
    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Shenzhen, China
    Âge
    33
    Messages
    1 700

    Arrow 11 gardes-frontières assassinés

    Le Gspc semble mettre à exécution son projet d’embraser la région du Sud.Un véritable carnage vient d’être commis au sud du pays. Pas moins de 11 éléments des gardes-frontières ont été sauvagement assassinés au lieu-dit Tinzaouatine, situé à 40 km des frontières algériennes et à 700 km du chef-lieu de la wilaya d’Adrar, non loin de frontières maliennes.Selon des sources sécuritaires très au fait du contexte, les martyrs sont tombés dans une lâche embuscade qui semble avoir été bien préparée.

    Les terroristes, a-t-on précisé, après leur ignoble forfait, ont pris les armes avant de brûler certaines victimes à bord de deux véhicules. Cet attentat intervient à un moment où des informations font état de la reprise des négociations entre Mokhtar Benmokhtar et les services de sécurité. Un processus qui n’est pas du goût de certains clans occultes. L’attentat serait l’oeuvre de Abou Zeïd qui sévit à la tête d’une cinquantaine de terroristes dans cette région et qui est émissaire du tristement célèbre Abdelmalek Ouadoud.

    Les complicités qu’il a tissées avec les réseaux de la contrebande, le trafic d’armes et de munitions, la cigarette et l’immigration clandestine lui permettent d’agir avec une certaine aisance.Le Gspc, ou Al Qaîda au Maghreb islamique, qui ne va pas sans doute tarder à revendiquer cette attaque, semble mettre son projet d’embraser la région du Sud à exécution, comme nous l’avons rapporté dans l’une de nos précédentes éditions. Ayant assuré leurs arrières, grâce à un contrat avec les trafiquants, les bandes criminelles sont passées à l’agression. Ils possèdent certainement un armement nouvellement acquis grâce aux rançons versées par certains pays occidentaux comme la France en échange de la libération de leurs ressortissants. Il en est de même pour l’Italie, nous a-t-on confirmé. Le Mali qui a libéré quatre terroristes dont deux Algériens, n’était pas conscient de son acte dangereux au détriment de la sécurité d’un territoire déjà miné.Résultat, c’est aux services de sécurité algériens qu’on s’attaque car eux seuls peuvent constituer une menace pour les trafiquants, mais aussi pour leurs pions qui agissent à leur profit au nom d’une organisation terroriste transnationale.

    Nos sources n’écartent pas dans l’immédiat l’éventualité d’une tentative de diversion pour introduire une grande quantité de drogue ou d’armes. Non loin donc du Sahel, les terroristes contrebandiers continuent de semer psychose et désolation par des actes isolés certes, mais meurtriers.Nos sources ont souligné que cette bande de criminels a été renseignée sur le mouvement des gardes-frontières, pour avoir réussi un tel carnage. Ce qui implique l’existence de réseaux de soutien. Une première piste à exploiter par les forces de sécurité.

    Ikram GHIOUA - L'Expression

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de psychedelic
    Date d'inscription
    juin 2010
    Messages
    735

    Par défaut

    c'est navrant, triste, malheureux, rabi yarhamhoum!!! la rage de devoir assister à de pareils carnages

  3. #3
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut

    C'est vraiment malheureux mais les paroles ne suffiraient pas pour réparer ce qui a été fait! Cette situation survenue au Grand Sud ma rappelle le même contexte dans lequel vivait, si je ne trompe, le Sud-Liban. La venue du Hizbollah avait réparé les choses, sa discipline, son soutien populaire et son patriotisme ont fait que l'ennemi israélien a été chassé de la région.
    La situation créée au grand sud algérien, du coté de Tinzaouatine, est le résultat de l'ingérence étrangère à travers les États limitrophes soumis à plusieurs pressions (de bandes hors-la-loi et d'États étrangers dont l'impérialisme américano-sioniste et ses valets régionaux)
    Dernière modification par Jalal ; 05/07/2010 à 14h59.
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

Discussions similaires

  1. Un GLD et son enfant assassinés par des terroristes
    Par Toufik dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/05/2010, 17h21
  2. Tlemcen: Deux gardes-frontières écroués
    Par kredence dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 9
    Dernier message: 20/12/2009, 19h51
  3. Frontières ouest: Huit nouveaux postes avancés des gardes-frontières
    Par kredence dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/05/2009, 05h19
  4. CONSTANTINE:Une femme et son fils assassinés
    Par kredence dans le forum Le Café
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/12/2008, 18h06
  5. Sept jeunes Algériens assassinés en Afrique du Sud
    Par Toufik dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/10/2008, 20h41

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •