Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Different entre le Maroc et l'Algerie: Sahara Occidental

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut Different entre le Maroc et l'Algerie: Sahara Occidental

    Le conflit du Sahara Occidental demeure au coeur du différend entre le Maroc et l’Algérie depuis plusieurs décennies.

    dimanche 9 novembre 2008.

    Les autorités algériennes ont posé des conditions de principe en contrepartie d’une réponse favorable à la demande marocaine concernant la réouverture des frontières entre l’Algérie et le Maroc et la normalisation des relations bilatérales, à leur tête, permettre l’autodétermination des Sahraouis à travers un referendum organisé par les Nations Unies, et l’obligation de surveiller ses frontières de la menace de drogue, de trafic et du terrorisme.

    L’attaque menée par le roi Mohamed VI du Maroc contre l’Algérie, sur ce qu’il appel « balkanisation » de la région, relance le dossier des relations bilatérales à la lumière de la crise sociale que rencontre le gouvernement Marocain, et son besoin de trouver un bouc émissaire pour justifier sa mauvaise posture.

    Il attribue son incapacité à assurer une reprise économique découlant de la réouverture des frontières terrestres.

    L’Algérie a annoncé officieusement l’année passée que la question de rouvrir les frontières ne figurait pas parmi ses priorités pour des raisons de gain et de perte.

    Le Maroc sera le premier bénéficiaire de l’ouverture des frontières, et malgré leurs fermeture ce dernier demeure le seul bénéficiaire financièrement, car des statistiques officielles font état que les échanges commerciaux entre les deux pays vont de 600 à 700 millions de dollars par année, une somme qui va aux marocains.

    Sans compter la valeur des opérations de trafic et d’imposition estimée à un milliards de dollars par année, selon les services de Douane.

    Les mêmes responsables Marocains pensent, aussi, que l’élimination des obstacles terrestres entre les deux pays sera une bouffée d’oxygène pour l’économie Marocaine, notamment pour le Tourisme.

    Les statistiques au Maroc indiquent que plus de 300 milles Algériens se rendent chaque année au royaume par voie aérienne.

    Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
    D’après El Khabar

  2. #2
    Banned
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    Bloc A chez les fous
    Messages
    515

    Par défaut

    Citation Envoyé par kredence Voir le message
    Le conflit du Sahara Occidental demeure au coeur du différend entre le Maroc et l’Algérie depuis plusieurs décennies.

    dimanche 9 novembre 2008.

    Les autorités algériennes ont posé des conditions de principe en contrepartie d’une réponse favorable à la demande marocaine concernant la réouverture des frontières entre l’Algérie et le Maroc et la normalisation des relations bilatérales, à leur tête, permettre l’autodétermination des Sahraouis à travers un referendum organisé par les Nations Unies, et l’obligation de surveiller ses frontières de la menace de drogue, de trafic et du terrorisme.

    L’attaque menée par le roi Mohamed VI du Maroc contre l’Algérie, sur ce qu’il appel « balkanisation » de la région, relance le dossier des relations bilatérales à la lumière de la crise sociale que rencontre le gouvernement Marocain, et son besoin de trouver un bouc émissaire pour justifier sa mauvaise posture.

    Il attribue son incapacité à assurer une reprise économique découlant de la réouverture des frontières terrestres.

    L’Algérie a annoncé officieusement l’année passée que la question de rouvrir les frontières ne figurait pas parmi ses priorités pour des raisons de gain et de perte.

    Le Maroc sera le premier bénéficiaire de l’ouverture des frontières, et malgré leurs fermeture ce dernier demeure le seul bénéficiaire financièrement, car des statistiques officielles font état que les échanges commerciaux entre les deux pays vont de 600 à 700 millions de dollars par année, une somme qui va aux marocains.

    Sans compter la valeur des opérations de trafic et d’imposition estimée à un milliards de dollars par année, selon les services de Douane.

    Les mêmes responsables Marocains pensent, aussi, que l’élimination des obstacles terrestres entre les deux pays sera une bouffée d’oxygène pour l’économie Marocaine, notamment pour le Tourisme.

    Les statistiques au Maroc indiquent que plus de 300 milles Algériens se rendent chaque année au royaume par voie aérienne.

    Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
    D’après El Khabar
    tres bonne syntese

  3. #3
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut

    Merci Simbel

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •