Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 48

Discussion: Des imams refusent de se lever pour l'hymne national

  1. #1
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Thumbs down Des imams refusent de se lever pour l'hymne national

    Une grande partie des imams présents, hier, à un colloque organisé à Dar El Imam d’Alger, ont refusé de se lever lorsque a retenti l’hymne national, parce que considérant «Kassaman bidâa». Ce qui a provoqué la colère du ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Bouabdallah Ghlamallah.
    29 Juin 2010, Le Courrier d'Algérie

    Le ministre n’a pas pu garder son calme, dans une atmosphère, le moins que l’on puisse dire, survoltée. Devant un parterre de religieux présents à la salle de conférences de Dar El Imam, Bouabdallah Ghlamallah a vivement dénoncé «ce genre de comportement qui n’a rien à voir avec les valeurs et les percepts de l’Islam».

    «Il est triste que les symboles de la nation ne soient pas appréhendés à leur juste signification», se désole-t-il. Et de lancer : «Un imam, plébiscité par le peuple, qui affiche une telle attitude mérite d’être destitué.

    L’imam est celui qui est d’une moralité irréprochable. Je ne remets pas en cause les connaissances de tous les Algériens, bien heureusement, mais ces interprétations disparates et incohérentes des symboles de la nation créent une fissure.

    Il est inconcevable qu’un imam ne fasse pas la différence entre le bouddhisme et la promesse faite aux Martyrs ! » Il est à souligner que le ministre n’a pas été le seul à dénoncer l’attitude des imams.

    Des oulémas et hommes d’histoire ont déploré le fait. Le président du Conseil scientifique de la wilaya d’Alger, Amar Talbi, a parlé carrément de « perversité ». «Le vrai rôle de l’imam est d’être un guide aussi bien dans les pratiques religieuses que sociales, son rôle ne se limite pas au prêche du vendredi et à l’appel à la prière, souligne-t-il.

    Ce personnage ne peut pas être un vrai imam s’il ne jouit pas d’un nationalisme exemplaire.» «La religion, poursuit-il, est indissociable des valeurs de la nation. Si l’imam ne ressuscite pas la mémoire de nos Martyrs avec gratitude, celui-ci ne réussit pas sa tâche.» «La société dans laquelle il prêche est menacée d’une fracture sociale, ajoute le président du Conseil scientifique de la wilaya d’Alger.

    Il ne suffit pas seulement d’être un grand connaisseur de la religion pour être imam. Les imams sont appelés à se mettre à jour dans tous les sens, ils doivent changer leurs outils et actualiser leurs programmes, comme c’est le cas pour la science.»

    Par ailleurs, le directeur des affaires religieuses et les wakfs de la wilaya d’Alger a annoncé l’ouverture, cet été, d’une école pour l’enseignement du Coran au profit de 10 000 enfants. En ce qui concerne le hadj, le ministre a indiqué qu’ils seront pas moins de 36 000 pélerins à se rendre aux Lieux Saints de l’Islam cette année, pour un coût fixé à 290 000 DA.

    Interrogé au sujet du projet de la Grande mosquée d’Alger, Bouabdallah Ghlamallah a affirmé que toutes les études avaient été finalisées et que les parties chargées de la réalisation du projet n’attendent que le feu vert pour entamer les travaux.

    Rebiha Akriche
    Courrier d'Algérie

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de bel1000
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    3 390

    Par défaut

    j'ai releve ceci ( ya tant à dire sur le sujet )

    «La religion, poursuit-il, est indissociable des valeurs de la nation. Si l’imam ne ressuscite pas la mémoire de nos Martyrs avec gratitude, celui-ci ne réussit pas sa tâche.»

    croyez-vous à ce genre de ragots

    les premiers à défendre les martyrs je crois que c'est les anciens moudjahids ( ceux qui les ont côtoyés) mais ou étaient-ils quand la femme du martyr ( marte chahid ) mendiait ou était femme de ménage et les femmes des harkis avec voiture et chauffeur et les cure en suisse ( entre 1970 et 1990 , 95 % des veuves de chahids étaient de femmes de ménages ) les compagnons d'hier aujourd'hui responsables avaient et ont une pale idée de la reconnaissance.

    puisque la religion est indissociable des valeurs comment se fait il que nous sommes en passe de devenir le premier producteur d'alcool du monde ( surtout EL BIRA)

    pourquoi ceux qui ont brandi le drapeau de la france dans des manifestations ne sont aussi hués

    pourquoi ceux qui appellent à faire de la kabylie un territoire autonome ne sont pas aussi hués

    le ministre en question a t-il un semblant de savoir ( îlm) je ne crois pas sinon ma rahouche ministre

    qu'on les invite à s'expliquer librement et en direct à la télé

  3. #3
    l'orientale
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    Dans ma bulle a moi !! entre ciel et terre!
    Messages
    5 423

    Par défaut

    La religion et le patriotisme n ont aucun rapport entre eux!
    dans le monde entier quand commence l hymne national..tous se mettent debout que ça soit des religieux ou non meme les athés se mettent debout par respect a leur hymne national.
    le ministre mélange les choses! il n a pas a faire de lien entre la religion et la patrie et ces imam n ont aucun respect envers l hymne..c est aussi un manque un outrage vis avis de 1 millions et demi de matyrs qui leur ont permis d arriver au stade de imams a l heure actuel.
    ces imams a deux balles auraient dû aussi protester contre l islamisme meurtrier qui fait 200.000 vistimes.. au lieu de se la boucler comme des laches

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de bel1000
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    3 390

    Par défaut

    tu sors du contexte
    ont-ils denoncé les derives 92-2008 c'est à eux que la question doit etre posée

    as-tu des preuves que c'est "" l'islamisme "" le responsable de la mort de 200.000 algeriens tout un chacun prétend etre musulman meme khaled qui licite le vin ( sur youtube) wine kane le ministre des '' affaires'' religieuses?

    un exemple pour me faire comprendre :
    hasni est mort à cause de la drogue il est comptabilisé parmi les 200.000 est-ce logique?

    comment oses tu dire que l'islam et le patriotisme n'ont aucun rapport tu confonds avec le nationalisme j'espere

    la separation de la religion est de la patrie hadik pour les autres pas pour des musulmans (( l'islam DINE WA DOULA ))

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de psychedelic
    Date d'inscription
    juin 2010
    Messages
    735

    Par défaut

    c'est une forte réprimande qu'il leur faut .... les symboles de la nation sont devenues une cloppe qu'on peut griller comme bon nous semble
    Dernière modification par psychedelic ; 13/07/2010 à 13h31.

  6. #6
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut

    Citation Envoyé par Sabrina Voir le message
    Une grande partie des imams présents, hier, à un colloque organisé à Dar El Imam d’Alger, ont refusé de se lever lorsque a retenti l’hymne national, parce que considérant «Kassaman bidâa». Ce qui a provoqué la colère du ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Bouabdallah Ghlamallah.
    29 Juin 2010, Le Courrier d'Algérie

    Le ministre n’a pas pu garder son calme, dans une atmosphère, le moins que l’on puisse dire, survoltée. Devant un parterre de religieux présents à la salle de conférences de Dar El Imam, Bouabdallah Ghlamallah a vivement dénoncé «ce genre de comportement qui n’a rien à voir avec les valeurs et les percepts de l’Islam».

    «Il est triste que les symboles de la nation ne soient pas appréhendés à leur juste signification», se désole-t-il. Et de lancer : «Un imam, plébiscité par le peuple, qui affiche une telle attitude mérite d’être destitué.

    L’imam est celui qui est d’une moralité irréprochable. Je ne remets pas en cause les connaissances de tous les Algériens, bien heureusement, mais ces interprétations disparates et incohérentes des symboles de la nation créent une fissure.

    Il est inconcevable qu’un imam ne fasse pas la différence entre le bouddhisme et la promesse faite aux Martyrs ! » Il est à souligner que le ministre n’a pas été le seul à dénoncer l’attitude des imams.

    Des oulémas et hommes d’histoire ont déploré le fait. Le président du Conseil scientifique de la wilaya d’Alger, Amar Talbi, a parlé carrément de « perversité ». «Le vrai rôle de l’imam est d’être un guide aussi bien dans les pratiques religieuses que sociales, son rôle ne se limite pas au prêche du vendredi et à l’appel à la prière, souligne-t-il.

    Ce personnage ne peut pas être un vrai imam s’il ne jouit pas d’un nationalisme exemplaire.» «La religion, poursuit-il, est indissociable des valeurs de la nation. Si l’imam ne ressuscite pas la mémoire de nos Martyrs avec gratitude, celui-ci ne réussit pas sa tâche.» «La société dans laquelle il prêche est menacée d’une fracture sociale, ajoute le président du Conseil scientifique de la wilaya d’Alger.

    Il ne suffit pas seulement d’être un grand connaisseur de la religion pour être imam. Les imams sont appelés à se mettre à jour dans tous les sens, ils doivent changer leurs outils et actualiser leurs programmes, comme c’est le cas pour la science.»

    Par ailleurs, le directeur des affaires religieuses et les wakfs de la wilaya d’Alger a annoncé l’ouverture, cet été, d’une école pour l’enseignement du Coran au profit de 10 000 enfants. En ce qui concerne le hadj, le ministre a indiqué qu’ils seront pas moins de 36 000 pélerins à se rendre aux Lieux Saints de l’Islam cette année, pour un coût fixé à 290 000 DA.

    Interrogé au sujet du projet de la Grande mosquée d’Alger, Bouabdallah Ghlamallah a affirmé que toutes les études avaient été finalisées et que les parties chargées de la réalisation du projet n’attendent que le feu vert pour entamer les travaux.

    Rebiha Akriche
    Courrier d'Algérie
    C'est une action spectaculaire et significative (et que je déplore d'ailleurs).

    Séparer la nation (c' à d :la terre, et, ses habitants) de la religion est un non-sens de la part d'esprits mal-tournés.

    Tout cela prouve que certains vrais préceptes de l'islam ne sont pas compris, et, plus grave encore par plusieurs de ceux qui sont censés guider les croyants!
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de bel1000
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    3 390

    Par défaut

    A quoi sert ce ministere puisque nous sommes tous musulmans et pourquoi pas un ministere des algeriens et un autre des kabyles et un autre des chaouias et mozabites etc....

    que chaque commune ( les habitants) designe son imam comme par le passé et l'argent public sera economisé et les problemes diminueront

    pour comprendre jusqu"à quel point va l'imposture de ce ministre il est pour la construction de la mosquée sur les rives de l'oued el harrache ( le lieu importe peu) mais les constructions attenantes que vont elles ramenés comme pourriture des pizzerias des salles de thé peu etre des discotheques un second houbel et à votre avis qui frequente ces lieux? je ne crois pas que des familles puissent aller la bas ( vous n'avez qu"à faire des recherches sur google pour voir le projet en question ) sur le plan religieux cette mosquee ne doit pas exister mebniya aala nifak we riya (( mesdjed edirare )) pas pour le culte mais pour concurrencer celle de hassan II

    alors quand on traite un sujet ou on le traite à fond ou on se tait ( c'est preferable )

    maintenant sur le geste des imams (que les pseudos oulamas payés grassement par le pouvoir ( amar talbi entre autres ) aillent se faire foutre
    le prophete a interdit qu'on se leve à quiconque meme à lui encore moins à un bout de chiffon ( allez devant un ministere et dites moi qui est plus propre le drapeau algerien ou la voiture du ministre allez faire ce constat)

    les sahabis prenaient soin de l'etendard mais ne le sacralisait pas

  8. #8
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    1 596

    Par défaut bel1000: Le symbole du sang des martyrs n'est pas un *bout de chiffon*

    Il symbolise justement le soulèvement au nom de l'Islam et de la liberté de jeunes gens qui ont versés leur sang pour que vive notre nation. Ce symbole doit être respecté par pour son sens notamment par ceux qui sont supposés enseigné notre religion.

    En tant qu'Algérien Musulman, je refuse que mon Islam soit dicté par des imams ignares et qui voient en l'Islam une façon de nous assujettir à la coupelle de l'Islam d'Orient sous couvert d'un universalisme factice et pratique. La grande force de notre religion est d'épouser la forme des cultures diverses pour assoir le message de justice du prophète (Paix sur son Ame).

    L'attitude ambiguë des grandes autorités religieuses ne date de toute façon pas d'hier. Je rappelle que l'association Oulema, à l'instar de Ferhat Abbas avait voté pour l'Assimilation en 1937 pendant que Messali Hadj revendiquait déjà l'indépendance et la liberté.

    C'est bien pratique que des imams friment aujourd'hui avec des thèses mondialistes mais ces mêmes personnes auraient-elles pris les armes pour défendre leur frères opprimés. Quand on cite le prophète comme modèle, il ne faut jamais oublier que celui-ci combattait auprès de ces frères pour que la Justice triomphe.

    Respectueusement...


    Citation Envoyé par bel1000 Voir le message
    A quoi sert ce ministere puisque nous sommes tous musulmans et pourquoi pas un ministere des algeriens et un autre des kabyles et un autre des chaouias et mozabites etc....

    que chaque commune ( les habitants) designe son imam comme par le passé et l'argent public sera economisé et les problemes diminueront

    pour comprendre jusqu"à quel point va l'imposture de ce ministre il est pour la construction de la mosquée sur les rives de l'oued el harrache ( le lieu importe peu) mais les constructions attenantes que vont elles ramenés comme pourriture des pizzerias des salles de thé peu etre des discotheques un second houbel et à votre avis qui frequente ces lieux? je ne crois pas que des familles puissent aller la bas ( vous n'avez qu"à faire des recherches sur google pour voir le projet en question ) sur le plan religieux cette mosquee ne doit pas exister mebniya aala nifak we riya (( mesdjed edirare )) pas pour le culte mais pour concurrencer celle de hassan II

    alors quand on traite un sujet ou on le traite à fond ou on se tait ( c'est preferable )

    maintenant sur le geste des imams (que les pseudos oulamas payés grassement par le pouvoir ( amar talbi entre autres ) aillent se faire foutre
    le prophete a interdit qu'on se leve à quiconque meme à lui encore moins à un bout de chiffon ( allez devant un ministere et dites moi qui est plus propre le drapeau algerien ou la voiture du ministre allez faire ce constat)

    les sahabis prenaient soin de l'etendard mais ne le sacralisait pas

  9. #9
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut

    On ne peut diriger sainement une nation par des injonctions venant de la capitale.
    Avant de créer une loi, il faut, qu'elle naisse des débats contradictoires dans des assemblées représentatives de la populations dans toute sa diversité et ses classes sociales, et que ces assemblées aient le pouvoir de censurer le gouvernement et de le renverser (de le contrôler également).
    Malheureusement, c'est le contraire qui est courant, tout est décidé en vase clos et secrètement. Tous nos malheurs viennent de cette situation. Ceci explique la protestation des imams qui ont refusé de se lever...
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

  10. #10
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    1 596

    Par défaut Je ne sais pas si l'on doit aborder directement celà par une critique du centralisme.

    Plus simplement, il est important de rapeller aux Musulmans universalistes qui ne voient de salut pour l'âme que noyer l'âme Algérienne dans un Oumma mythique, que la Oumma s'est avant tout construite lorsqu'elle n'etait pas en contradiction avec ses particularités régionales et culturelles. Non ce ne sont pas les Arabes qui ont conquis l'Espagne et porté le message de l'Islam vers de nouvelles apogées.

    Bref, j'en ai assez des gens qui nous répètent sans arrêt que se sentir Musulman est plus important que de se sentir Algérien. Je suis Algérien Musulman mais je me sens plus Algérien que Musulman. Si celà pose problème à certains, qu'ils apprennent respecter les différences de leur frères et soeurs.


    Citation Envoyé par Jalal Voir le message
    On ne peut diriger sainement une nation par des injonctions venant de la capitale.
    Avant de créer une loi, il faut, qu'elle naisse des débats contradictoires dans des assemblées représentatives de la populations dans toute sa diversité et ses classes sociales, et que ces assemblées aient le pouvoir de censurer le gouvernement et de le renverser (de le contrôler également).
    Malheureusement, c'est le contraire qui est courant, tout est décidé en vase clos et secrètement. Tous nos malheurs viennent de cette situation. Ceci explique la protestation des imams qui ont refusé de se lever...

Discussions similaires

  1. Qassaman,l'hymne national,a la Jimmy Hendrix
    Par kredence dans le forum Musique & Cinéma
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/12/2009, 12h00
  2. pour que l'équipe national avance mieux
    Par mezghena dans le forum Tout le Sport
    Réponses: 28
    Dernier message: 27/11/2009, 22h23
  3. La Turquie se prépare à lever l'interdiction sur le port du voile
    Par kredence dans le forum Islam : Questions et Réponses
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/04/2009, 13h03
  4. Réponses: 16
    Dernier message: 30/01/2009, 19h21
  5. Algérie : Les mosquées et les imams sous surveillance
    Par Toufik dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/09/2008, 05h42

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •