Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 15

Discussion: La Chine demande au monde de ne pas offrir de tribune aux séparatistes tibétains

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut La Chine demande au monde de ne pas offrir de tribune aux séparatistes tibétains

    Mise à jour 15.07.2010 16h05

    Le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi a appelé mercredi les pays à ne pas offrir de tribune aux séparatistes tibétains, en soulignant que les questions tibétaines relèvent strictement des affaires intérieures chinoises.

    Yang Jiechi s'est exprimé lors d'une conférence de presse à l'issue de son entretien avec son homologue britannique William Hague.

    La notion selon laquelle le Tibet est depuis toujours une partie inaliénable du territoire chinois est largement reconnue par la communauté internationale, a réaffirmé le ministre, avant d'ajouter que le Tibet profite du système d'autonomie régionale ethnique, en conformité avec la Constitution chinoise et la Loi sur l'Autonomie régionale des ethnies minoritaires du pays,

    En mars 1959, le gouvernement chinois a dissous le gouvernement aristocratique du Tibet, et libéré plus d'un million de serfs.

    Grâce aux réformes démocratiques lancées il y a plus de 50 ans, le Tibet a fait des progrès remarquables dans les domaines de la politique, de l'économie et de la culture. La région a également profité de progrès sociaux, de la protection de son patrimoine culturel et d'une forte augmentation du niveau de vie de sa population, a précisé Yang Jiechi, ajoutant que le peuple tibétain jouit pleinement du droit de parole et d'autres droits constitutionnels.

    Les questions tibétaines concernent la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine et relèvent de sa politique intérieure, a fait remarquer Yang Jiechi.

    Il a appelé tous les pays à respecter la souveraineté chinoise et à ne pas offrir de tribune aux séparatistes tibétains

    En réponse aux questions sur l'Afghanistan, Yang Jiechi a annoncé la volonté de la Chine de rejoindre les efforts de la communauté internationale, y compris de la Grande-Bretagne, pour travailler activement à l'établissement d'une solution rapide aux problèmes de l'Afghanistan.

    L'Afghanistan est un voisin important de la Chine, et cette dernière s'est engagée à développer de relations de bon voisinage avec le pays, a poursuivi le chef de la diplomatie chinoise.

    La Chine tient particulièrement --et participe activement-- au processus de reconstruction en Afghanistan, a dit Yang, ajoutant que son pays appelle de ses voeux un Afghanistan indépendant, stable, prospère et en paix.

    Durant l'entretien et la conférence de presse, Yang Jiechi a aussi appelé la Chine et la Grande-Bretagne à traiter de manière appropriée leurs divergences et à oeuvrer ensemble pour relever les défis globaux et régionaux.

    Maintenir et promouvoir la relation sino-britannique est dans les intérêts fondamentaux des deux pays, a-t-il conclu.

    Source: xinhua Le Quotidien du Peuple en ligne

    http://french.people.com.cn/Chine/7067779.html
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut

    Durant la présidence de Mao Tsé Toung, la chine est entrée dans l'Histoire contemporaine par sa libération de l'occupation japonaise,et, la fondation de la République Populaire de Chine.
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

  3. #3
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    2 696

    Par défaut

    La chine : Un grand pays ami.
    Si le peuple décide un jour de vivre, il faut que le sort s'y plie, il faut que la nuit se dissipe, il faut que la chaîne se brise
    Abou El Qassem Echabbi
    Mon ami, mon frère, si toi tu ne brûles pas, si moi je ne brûle pas, qui éclairera la route ? Nazim Hikmet

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jalal Voir le message
    La chine : Un grand pays ami.
    vive la chine.....



    Archives
    CHINE
    Chine : des exilés ouïghours dénoncent la répression

    06.07.2009


    Multimédia
    Video : Les images de la télévision chinoise



    «Les policiers ont tiré au hasard sur des hommes et des femmes» : c'est ce qu'affirmait lundi Asgar Can, vice-président du Congrès mondial des Ouïghours en exil, après la mort dimanche d'au moins 156 personnes lors d'une manifestation, à Urumqi, capitale régionale du Xinjiang, au nord-ouest de la Chine. Les violences auraient fait par ailleurs 1.080 blessés. Ce lundi, d'après l'agence Chine Nouvelle, «plus de 200 émeutiers» ont été dispersés par la police à Kashgar, à 1.050 kilomètres au sud-ouest d'Urumqi. Le Xinjiang, peuplé majoritairement d'Ouïghours - des musulmans turcophones - est régulièrement la proie de troubles séparatistes. Cette communauté dénonce la répression politique et religieuse menée par la Chine ainsi que son emprise croissante sur leur territoire. Pour Asgar Can, qui s'est exprimé depuis Munich, en Allemagne, où siège l'organisation des exilés ouïghours, «la manifestation était pacifique». Elle aurait rassemblé entre 3.000 et 10.000 personnes. Plus de 700 d'entre elles ont été arrêtées, selon Chine Nouvelle. Une version que Pékin réfute : la dissidence ouïghoure en exil aurait poussé des Ouïghours à attaquer des Chinois de souche. Depuis l'attentat du 11 septemble 2001, l'Empire du Milieu évoque la «luttre contre le terrorisme» pour justifier et renforcer la répression. Des centaines de manifestants ont été arrêtés dimanche. La télévision centrale CCTV avait diffusé des images saisissantes des violences urbaines, montrant de nombreux civils ensanglantés, gisant à terre. Les images de victimes alternaient avec les plans de voitures et bus en flammes ou déjà carbonisés jusqu'au châssis. La Turquie «consternée» mais prudente Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé lundi tous les pays au respect des droits démocratiques, tandis que le président italien Giorgio Napolitano, qui recevait son homologue chinois Hu Jintao, soulignait son attachement aux droits de l'homme et que le gouvernement britannique demandait à Pékin et aux émeutiers de faire preuve de «retenue». Les Ouïghours étant turcophones, on aurait pu s'attendre à une réaction plus vive de la Turquie. Le gouvernement d'Ankara s'est dit «consterné» lundi par les troubles à Urumqi. Présentant ses condoléances à «tout le peuple chinois, avec en premier lieu le peuple de la province autonome Ouïghour du Xinjiang», la Turquie se dit «convaincue que la Chine prendra les mesures nécessaires pour empêcher la répétition d'incidents similaires». Ankara a indiqué à plusieurs reprises soutenir la souveraineté chinoise et rejeter tout séparatisme turcophone. Le chef de l'Etat, Abdullah Gül, a effectué fin juin une visite officielle en Chine pour notamment développer les relations commerciales entre les deux pays. Il a, à cette occasion, visité le Xinjiang.

    Leparisien.fr avec A
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut vive la chine communiste

    21.12.2009
    Le Cambodge livre vingt Ouïghours à la Chine

    Ce groupe de réfugiés, dont font partie des enfants, avait fui la répression au Xinjiang et déposé une demande d'asile à Phnom Penh. Peine perdue: ils ont été renvoyés en Chine samedi.

    Vingt Ouïghours, dont trois enfants, ont été livrés samedi à la Chine par les autorités cambodgiennes en dépit des risques encourus de torture, d'emprisonnement voire d'exécution. Tentant d'échapper à la répression qui sévit depuis cet été dans la «Région autonome» chinoise du Xinjiang d'où ce peuple est originaire, ce groupe de réfugiés a parcouru plus de 6000 kilomètres, via le Vietnam, et a déposé voilà trois semaines, une demande d'asile au bureau du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) de l'ONU à Phnom Penh.

    La semaine dernière, les ambassades de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, d'Allemagne, d'Australie et le représentant de l'Union européenne dans la capitale cambodgienne ont demandé une entrevue au premier ministre cambodgien Hun Sen afin d'intercéder en faveur de ces réfugiés. Elle est restée sans réponse. Le HCR a de son côté plaidé pour que les autorités cambodgiennes lui laissent le temps d'examiner ces 20 demandes d'asile, tout en soulignant que le Cambodge se doit de respecter la Convention sur le statut des réfugiés de 1951 dont il est signataire. En vain également. Pour le Cambodge, il s'agit d' «immigrants illégaux». Hun Sen en personne aurait donné l'ordre d'expulsion, cédant à la Chine - dont le vice-président devait arriver hier en visite officielle.
    Avion spécialement affrété

    Les 20 demandeurs d'asile ont été imprudemment regroupés mercredi dernier par le HCR dans une maison de Phnom Penh. La police cambodgienne, qui n'a eu aucun mal à les localiser, les a cueillis le lendemain. Le HCR a peu après été «informé» qu'ils avaient été expulsés. Un mensonge qui n'avait pour but que de mettre un terme aux protestations des chancelleries étrangères. C'est finalement samedi soir qu'ils ont été effectivement renvoyés en Chine, par un avion spécialement affrété par Pékin.

    Entre temps, selon une source proche du dossier, la Chine avait fait savoir au Cambodge que sept des 20 Ouighours «auraient participé» aux troubles ethniques survenus le 5 juillet dernier au Xinjiang. Ces affrontements entre Chinois et Ouïghours ont fait 197 morts selon un bilan officiel et au moins 13 Ouïghours ont été condamnés à mort et exécutés. Des centaines d'entre eux tentent désormais de fuir la Chine.

    «Cette expulsion est d’autant plus consternante que le Cambodge a connu des persécutions massives pendant les guerres et le régime khmer rouge, et que des milliers de Cambodgiens ont eu la vie sauve grâce au statut de réfugiés, y compris nombre de dirigeants du pays», déplore Christophe Peschoux, représentant à Phnom Penh du Haut Commissariat aux droits de l’Homme de l'ONU. Pour lui, «la crédibilité et la fiabilité du système de protection des réfugiés au Cambodge sont maintenant sérieusement mises en question».

    Tiré de Libération:

    http://www.liberation.fr/monde/01016...e-cambodge-liv...
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut grand ami

    Blogueurs de tous les pays, unissez-vous !

    * Accueil
    * À propos
    * Carte du monde
    * On parle de BSF
    * Soutenez BSF
    * RSS

    Blogueurs sans Frontières header image 2
    ← Gopalan Nair Yoani Sánchez →
    La Chine intensifie la répression contre les blogueurs
    juillet 24th, 2008 · No Comments · Asie

    La Chine prépare activement les Jeux Olympiques d’été 2008. Et dans ce cadre, elle veut « nettoyer » ces jeux, qu’ils soient « pacifiques ». Oui, mais ce terme ne veut pas dire la même chose pour tout le monde.

    En effet, les autorités ont arrêté le 21 juillet 2008 un blogueur dissident, Du Daobin, qui vit à Yincheng, dans la province du Hebei. Il est accusé d’avoir publié des articles à l’étranger, d’avoir hébergé des amis, et de s’être déplacé sur le territoire chinois sans en avertir les autorités, d’après l’organisation Reporters sans frontières.

    Reconnu coupable « d’incitation à la subversion de l’état », il était en probation depuis sa condamnation en 2004 à trois ans de prison et quatre ans de résidence surveillée pour avoir soutenu une autre cyberdissidente, Liu Di. Cette étudiante avait été emprisonnée sans jugement pendant plus d’un an en 2003 pour avoir publié des textes sur internet appelant à plus de démocratie en Chine.

    Du Daobin est le troisième blogueur à être arrêté depuis quelques mois, après Hu Jia et Huang Qi. Ye Guozhu, quant à lui, devait être libéré cette semaine, mais sa peine de prison a été prolongée indéfiniment. Près d’une cinquantaine d’autres cyberdissidents sont actuellement sous les verrous en Chine.

    Du Daobin est membre de l’Independent Chinese PEN Center (ICPC).

    La Chine surveille étroitement le réseau internet, et n’hésite pas à bafouer en permanence les droits humains dans le but d’étouffer toute contestation. Elle avait pourtant promis, lors de l’obtention de ces JO, que des progrès notables auraient été faits vers plus de droits humains et une plus grande liberté d’expression. Le Comité international olympique (CIO) reconnaît hypocritement que la Chine respectera ses engagements d’être moins répressive envers ses citoyens.

    http://www.blogueurssansfrontieres.org/?p=16
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Les manifestations de Tian'anmen ont eu lieu entre le 15 avril 1989 et le 4 juin 1989 sur la place Tian'anmen à Pékin, la capitale de la République populaire de Chine. Elles prennent la forme d’un mouvement d'étudiants, d'intellectuels et d'ouvriers chinois, qui dénoncent la corruption et demandent des réformes politiques et démocratiques. La contestation s'étend à la plupart des grandes villes de Chine, comme Shanghai, et aboutit à Pékin à une série de grandes manifestations et de grèves de la faim organisées sur la place Tian'anmen. Après plusieurs tentatives de négociation, le gouvernement chinois instaure la loi martiale le 20 mai 1989, et fait intervenir l'armée le 4 juin 1989.

    La répression du mouvement provoque un grand nombre de victimes civiles (de quelques centaines à quelques milliers selon les sources), et de nombreuses arrestations dans les mois qui suivent. Plusieurs dirigeants politiques favorables au mouvement sont limogés et placés en résidence surveillée, notamment le Secrétaire général du Parti communiste chinois, Zhao Ziyang.

    La répression du mouvement de contestation porte un coup d'arrêt durable aux réformes politiques en République populaire de Chine. Le gouvernement renvoie les journalistes étrangers et contrôle strictement la couverture de l’événement par la presse chinoise. À l'étranger, la répression provoque une condamnation générale du régime de Pékin[1].
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    les tyrannies communistes ecrasent les minorites depuis des siecles et les massacres
    les afghans ,les tchetchenes,les ouzbeks les ouigours ,
    ils faut aller demander a nos freres en islam opprimes ce qu ils pensent des coco
    najibullah mettait a prix la tete des gens qui sont venus aider les afghans a se liberer du joug russe....des algeriens ,j avais lu, venus aider a repousser l armee communiste ont etaient mis a mort par les amis communistes de najibullah
    il faut arreter tout ce qui est rouge n est pas forcement bon
    le communisme n est pas une experience nouvelle dont on attend le salut
    ca faire des siecles qu ils sont au pouvoir et on a vu le resultat..............
    chine....russie..............misere de l esprit ,de la pensee,,deratisation de la religion
    d ailleurs pas mal d ulemas interdisent le communisme qui est athee

    ya qu a voir les origines de marx ou lenine .....plus que pas clair ces magouilles
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  9. #9
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    si vous avez rien a faire des vacances


    tapez repression chinoises ou russe ca vous fera passer le mois avec un pote
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  10. #10
    Membre F.A.M. Avatar de Kenzor
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Plaines de l'habra.
    Messages
    1 648

    Par défaut

    Citation Envoyé par ahmeddamien Voir le message
    si vous avez rien a faire des vacances


    tapez repression chinoises ou russe ca vous fera passer le mois avec un pote
    Salam Ahmed, Tu as mangé du lion? LOL
    Qui vivra, verra!

Discussions similaires

  1. Quand le Dalaï Lama était au pouvoir, 95% des Tibétains pouvaient être vendus...
    Par Jalal dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/07/2010, 21h40
  2. Pas de contact entre les séparatistes et les diplomates étrangers
    Par cimode dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/05/2010, 20h24
  3. La Chine inaugure une ligne à grande vitesse, la plus rapide au monde
    Par Toufik dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/01/2010, 07h16
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 03/04/2009, 13h41
  5. Chine - L'aéroport international de Hong Kong élu Meilleur Aéroport du Monde
    Par djelloul dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/09/2008, 20h53

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •