Alger ouvre le plus grand centre commercial du Maghreb

C’est aujourd’hui jeudi que le centre commercial et des loisirs de Bab Ezzouar ouvrira ses portes au public. Le centre, un édifice imposant, le premier en Algérie et dans le Maghreb, a été réalisé dans les délais impartis même si certaines finitions n’ont pas totalement été achevées.

Hier à l’occasion d’une conférence de presse annonçant l’ouverture du centre, les ouvriers continuaient à apporter les dernières retouches, notamment le bitumage des allées. C’est une course contre la montre qui était engagée pour pouvoir recevoir les premiers visiteurs. A l’intérieur cependant, la quasi-totalité des commerces, restaurants, cafétérias et espaces de loisirs sont achevés. Doté d’escalators et d’ascenseurs, le centre commercial et des loisirs de Bab Ezzouar, à l’Est d’Alger, n’a franchement rien à envier à ceux des pays européens les plus développés.

Sa réalisation par les Suisses, en un temps record, a été qualifiée, hier, de véritable «exploit» par les responsables de ce centre lors d’une conférence de presse organisée au dernier étage, en présence de l’ambassadeur helvétique en poste à Alger. Développé et géré par Valartis Asset Management, une société suisse du groupe Valartis, principal investisseur dans le projet, le centre commercial et des loisirs s’étend sur une surface de 45 000 m² auxquelles s’ajoutent deux tours de 20 000 m² abritant des bureaux ainsi que 1700 places de parking à l’intérieur et à l’extérieur. Le centre fonctionne toute l’année, sept jours sur sept. 94 magasins, restaurants et activités de loisirs ainsi qu’un étage entier consacré exclusivement aux divertissements, seront ouverts dès aujourd’hui au public. 53% des locataires du centre sont des Algériens alors que le reste de l’espace est occupé par des enseignes de renommée mondiale.

En outre dès la fin de l’automne prochain, un cinéma multiplex de huit salles totalisant 1400 sièges sera opérationnel et projettera des films en arabe et en français. « Cet événement célébrera le grand retour du cinéma et des grandes productions internationales en Algérie avec tout le confort requis », est-il souligné dans un communiqué distribué aux journalistes.

En tout l’investissement consacré à la réalisation du centre commercial et des loisirs s’élève à 70 millions d’euros, soit 7 milliards de DA. Cela a permis la création de pas moins de 1500 emplois, a affirmé hier Allain Rolland, président de la Société des centres commerciaux d’Algérie (SCCA). Il a souligné que la réalisation de l’ouvrage en l’espace de trois années a nécessité beaucoup d’abnégation et de détermination. Une soixantaine d’entreprises locales du BTP se sont engagées durant trois années pour mettre sur pied le projet qui a nécessité pour sa construction 9750 tonnes d’acier, soit l’équivalent d’une fois et demie la tour Effel, ont expliqué les concepteurs de cet ouvrage.

Le président de la SCCA, de nationalité suisse et natif d’Alger en 1948, s’est engagé publiquement à maintenir dans un parfait état de marche le centre commercial et des loisirs, en assurant sa propreté, sa maintenance et sa sécurité. Allain Rolland, en marge de la conférence de presse, dira que les prix qui seront pratiqués au niveau du centre commercial et des loisirs seront à la portée des « petites bourses ».

« Cette importante réalisation témoigne des excellentes relations que la Suisse entretient avec l’Algérie dans de nombreux domaines ainsi que de la confiance que nos investisseurs portent en l’avenir de ce pays », a déclaré pour sa part Jean-Claude Richard, le chef de la mission diplomatique suisse à Alger.

Il y a lieu de signaler par ailleurs qu’à l’instar de la capitale, la ville d’Oran verra également la construction d’un ouvrage similaire. Des études sont déjà engagées pour la concrétisation du projet, a fait savoir Gustav Stenbolt, un responsable au sein de Valartis Group.

Z. Mehdaoui - Afrique Actu