"L'incroyable pugilat entre religieux à Jérusalem"

"Des popes grecs orthodoxes et des prêtres arméniens en sont venus aux mains dimanche dans la basilique du Saint-Sépulcre de la vieille ville de Jérusalem, un des hauts lieux de la chrétienté.

La police israélienne est intervenue pour séparer les deux camps.

Certains des prêtres ont utilisé des cierges comme gourdins tandis que d'autres tentaient d'arracher les soutanes de leurs rivaux.

Regardez les images du pugilat :

Monks brawl at Jerusalem shrine

http://www.youtube.com/watch?v=HI0CH...t/924/0/290341

De très anciennes rivalités opposent les représentants des Églises grecque orthodoxe, arménienne et catholique qui se partagent le contrôle du Saint-Sépulcre, où selon la tradition chrétienne Jésus-Christ a été crucifié et enterré.

Les célébrations de ce haut lieu de la chrétienté sont codifiées pour tenter d'éviter des frictions entre les différentes Églises.

Les règles de la cohabitation ont été établies en 1852 par les Ottomans et régissent depuis très strictement le Saint-Sépulcre.

Toute modification du statu quo est impossible, telles les heures des messes et des processions.

Pour éviter tout conflit, les clés de l'Église sont depuis sept siècles entre les mains de deux familles musulmanes.


Le patriarche grec-orthodoxe de Jérusalem Théophilos III a accusé lundi les Arméniens de porter la responsabilité de ce violent incident.

"Les Arméniens nous provoquent sans cesse, ils revendiquent des droits supplémentaires et veulent des privilèges semblables aux nôtres qui datent de plusieurs siècles", a indiqué Théophilos II à la télévision publique grecque NET.

Théophilos a ajouté que depuis son élection en 2005, il a tenté d'améliorer sans succès les relations entre les différentes églises car les Arméniens "restent obstinés".

http://www.lepoint.fr/actualites-mon...t/924/0/290341