Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Ridan ou Nadir.petit bijou de la chanson francaise.

  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

    Par défaut Ridan ou Nadir.petit bijou de la chanson francaise.

    Ridan l'agriculteur

    http://www.dailymotion.com/relevance...iculteur_music
    --------------------------------------------------------------------------
    "Ridan, le retour aux sources"


    Alger – 23 juin 2008]

    "Ridan, verlan de Nadir, est le nom de scène d’un artiste surprenant, petit bijou de la chanson française actuelle.


    Mais Ridan n’est pas totalement nouveau au monde de la musique, c’est en effet après une expérience dans un univers différent, le rap et la production hip-hop, qu’il rejoint la nouvelle scène francophone.


    Début 2004 il sort son premier album Le rêve ou la vie, rapidement remarqué et loué par la critique, il sera couronné l’année suivante par les Victoires de la musique dans la catégorie « album révélation ».


    L’Ange de mon démon, son second album paru en 2007 est déjà disque d’or.


    Que reste-t-il à fêter ?


    Peut-être un retour à Alger, après quatorze ans d’absence…


    Rendez-vous pris à Ibn Zeydoun, la salle est comble, impatiente, heureuse.


    La musique s’invite en premier, une guitare acoustique pour une entrée en rythme ; arrivent ensuite le second guitariste à l’électrique, le bassiste, le batteur et enfin le pianiste.


    Alors que le son est à la fête, Ridan entre en scène en tenue décontractée, comme un clin d’œil pour dire qu’il se sent chez lui.


    L’ambiance monte crescendo à mesure que les morceaux s’enchainent, des chansons que les convives savoureront la plupart du temps debout, car l’heure est au ton explosif et à une musique fougueuse souvent trempée dans une excellente sauce rock alternatif.


    D’autant que Ridan en plus d’être un interprète prodigieux est un artiste attentionné, aux petits soins avec le public algérois qui le lui rendait bien.


    Avant d’entamer Objectif terre, il demandera les lumières sur le public et descendra chercher deux petites filles, des jeunes demoiselles et jeunes hommes en guise de choristes, danseuses et danseurs pour l’accompagner.


    Mais quel est donc le secret de cette chaleur « humaine » qui régnait ce soir-là ?


    Des mots agencés avec poésie, des mélodies luxuriantes, une gestuelle souple et élégante, un swing particulier et enfin une grande aisance sur scène, voilà un mélange des plus communicatifs qui saura repousser notre timidité jusqu’au retranchement et nous faire profiter de l’instant, magique.


    Pendant qu’il chante « J’en ai ras le bol de tout ce béton, j’ai la folie des grands espaces », Ridan nous met au vert en nous invitant dans un joli bosquet, le temps du morceau L’agriculteur.


    Une diatribe mélancolique à la fois mise en exergue des revers de la modernité et hymne à un retour aux sources, « Je préfère vivre pauvre avec mon âme que vivre riche avec la leur, et si le blé m'file du bonheur je me ferai peut être agriculteur », éclairé par « sa raison » il choisira « la clé des champs », pour notre plus grand bonheur.


    Des sentiments décrits avec de nombreuses références à son idole de toujours, Brassens.


    L’envie de chanter Ulysse reprenant l’œuvre de Joachim du Bellay, comme s’en était inspiré Brassens dans Heureux qui comme Ulysse.


    Viendra J’en peux plus, au titre révélateur fredonnant le désœuvrement et l’épuisement de la vie, où le « Pierre Paul ou Jacques » nous fera rappeler « Jean, Pierre, Paul et compagnie » dans Les copains d’abord et un vent de nostalgie soufflera jusqu’à émoustiller nos larmes.


    Mais Ridan c’est aussi Le quotidien, titre présent dans Chroniques d’Algérie, projet discographique qu’il pilotait réunissant plusieurs rappeurs, un titre qui l’a fait découvrir par hasard à sa maison de disques.


    Le public entonnera le refrain avec une ferveur particulière, un chant accompagné de pensées vindicatives dédié à tous les Français d’origine maghrébine, opprimés, victimes du racisme et des inégalités.


    Autre texte politiquement correct, celui de Partie de golf, satire subtile à la donne actuelle : « On t'a fait croire que les Droits de l'Homme c'était sûrement un homme de droite, ma liberté c'est la méfiance, c'est tout ce que j'ai pour filer droit ».


    D’ailleurs, à son franc parlé, la désencyclopedie rend hommage : « Ridan, de son vrai Nadir Kouidri, est un maghrébin d'origine qui, au grand dam de Nicolas Sarkozy, est venu en France pour chanter à quel point l'Hexagone est un pays qui se pourrit de lui-même jusqu'à la moelle.


    D'ailleurs, Monseigneur Tsarkozy va bientôt appliquer à ce jeune Algérien le titre d'une de ses dernières chansons : « Rentre chez toi». C'est vrai, quoi, « la France, tu l'aimes ou tu la quittes» ».


    Réplique encline aux quiproquos, puisque Ridan sera partout chez lui ! "



    http://www.lekra3.com/index.php?opti...815&Itemid=109

  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    10 956

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •