Aprs 50 ans d'embargo, une prestigieuse revue mdicale tats-unienne reconnat que les rsultats du systme de sant cubain sont comparables ceux des pays dvelopps et les meilleurs du continent

Un article publi le 30 avril 2010 par des professeurs de l'Ecole de mdecine de l'Universit de Stanford dans la revue Science, une des plus prestigieuses dans le monde scientifique, affirme que malgr l'impact des restrictions sur l'approvisionnement en mdicaments et matriel mdical, les rsultats sanitaires de Cuba sont comparables ceux des pays dvelopps .

L'article prend en exemple les politiques et les rsultats sanitaire du Cuba issu de la Rvolution. Il apparat qu'en 1983, Cuba produisait plus de 80% de ses mdicaments partir des matires premires chimiques importes d'Union Sovitique et d'Europe et les cas de carence en mdicaments taient rares. Pendant les trente premires annes d'embargo, l'esprance de vie a augment de 12,2 ans. Mais aprs l'effondrement de l'Union Sovitique en 1989 et le durcissement de l'embargo avec les lois Torricelli en 1992 et Helms-Burton en 1996, les conditions pour le dveloppement du systme sanitaire cubain ont empir et plusieurs manifestations pidmiques ont eu lieu, certaines lies la mal-nutrition.

Mais l'impact des sanctions a une influence seulement relative sur le succs de Cuba dans d'autres aspects de la prestation de soins. En dpit de l'embargo, Cuba a obtenu des rsultats dans le domaine de la sant meilleurs que ceux de la majorit des pays latino-amricains et comparables ceux des pays dvelopps. Cuba a l'esprance de vie la plus leve (78,6 ans), la plus forte densit de mdecins (58 pour 10 000 habitants), et le taux de mortalit infantile le plus bas des 33 pays d'Amrique Latine et des Carabes.

Et tout cela avec un cot bien plus rduit. En 2006, le gouvernement cubain a investi pour la sant 355 dollars par habitant, 7,1% du Produit intrieur brut (PIB). Le cot annuel des dpenses de sant aux Etats-Unis a t pour la mme anne de 6 714 par habitant, 15,3% du PIB du pays. Cuba a galement dpens moins pour la sant que la plupart des pays europens.

Cela est du en particulier l'attention que le systme cubain a port la prvention pendant l'embargo. Sur le plan de la prvention, Cuba possde un des systmes sanitaires les plus efficaces du monde. Par l'ducation de la population la prvention des maladies et la promotion de la sant, les cubains dpendent beaucoup moins de l'approvisionnement en mdicaments dans le maintien de leur tat de sant. Tout le contraire de ce qui se passe aux Etats-unis, qui dpendent largement des mdicaments et des technologies dans le maintien de la sant de la population, mais pour un cot beaucoup plus lev.

L'article conclut en conseillant aux Etats-unis, qui cherchent actuellement rformer le systme de sant, d'apprendre de Cuba une leon importante concernant le dveloppement d'un systme de sant rellement universel et qui donne la priorit la prvention.

Il faudrait ajouter que de nombreux pays europens pourraient galement tirer comme leon que le systme sanitaire public donne de meilleurs rsultats que celui priv, mme du point de vue financier.

Aprs 50 ans d'embargo, une prestigieuse revue mdicale tats-unienne reconnat que le systme de sant cubain est le meilleur du continent et comparable celui des pays dvelopps - Solidarit Internationale PCF