Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: La mort de Larbi Zekkal

  1. #1
    Banned
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    908

    Par défaut La mort de Larbi Zekkal

    Le comédien Larbi Zekkal est décédé, hier après-midi, à l’âge de 76 ans, dans son domicile à Alger. Il ne souffrait d’aucune maladie, il était — d’après certains de ses proches – juste un peu fatigué.

    Il sera enterré aujourd’hui au cimetière de Sidi-M’hamed. Né le 19 mai 1934 à Alger, Larbi Zekkal a débuté sa carrière d’acteur au Théâtre national algérien, en 1963. Il joue dans pas moins de dix-huit pièces, notamment la Règle et l’exception et la Mort d’un commis voyageur. En 1994, il adapte et met en scène la pièce Chams Ennahar, d’après la pièce éponyme de Tewfik el-Hakim. Comédien de talent, il a joué dans un grand nombre de feuilletons incarnant ainsi l’archétype du père de famille algérien, notamment dans Chafiqa d’Amar Tribèche, Babor Dzaïr de Merzak Allouache ou encore Mawiid maâ el-qadar de Djaffar Kacem. Ses rôles au cinéma sont également très nombreux ; de La Bataille d’Alger de Gillo Pontecorvo à Hassan Terro (1968) et Chroniques des années de braise (1975) de Mohamed Lakhdar-Hamina (1968) en passant par l’Opium et le bâton (1969) et Ali au pays des mirages (1978), jusqu’à le Vent du Sud de Slim Riad (1975), ou encore De Hollywood à Tamanrasset de Mahmoud Zemmouri (1990). Marié à la comédienne Wahiba (Safia Djabali de son vrai nom), Larbi Zekkal a reçu, en 2009, le Burnous d’or dans sa quatrième édition : cette distinction étant attribuée par l’APC de Sidi-M’hamed. Son dernier rôle est celui d’un ancien combattant dans l’Avenue des palmiers blessés, du Tunisien Abdellatif Benammar. Le décès de ce comédien charismatique, qui touche à tout, constitue une grande perte et vécu comme un drame par la famille artistique.

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    J'ai du chercher sa photo pour être sûre que c'est celui auquel je pensais.
    C'est vrai que c'est un grand comedien, Allah Yerahmou
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  3. #3
    l'indienne Avatar de cheyenne
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    jewel's city
    Âge
    31
    Messages
    2 331

    Par défaut

    Allah yerahmou
    "The future will forget, the past will always remember"

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 10/04/2010, 22h04
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 29/08/2009, 03h18
  3. Le général Larbi Belkheir dans un coma profond
    Par kredence dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/04/2009, 22h29
  4. Crimes contre les Algeriens et Assassinat de Larbi Ben Mhidi
    Par Toufik dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/11/2008, 12h30
  5. Assassinat des deux sœurs Larbi-chérif à Birmingham
    Par *Kenza* dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 7
    Dernier message: 07/10/2008, 20h45

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •