En Arabie Saoudite, un homme, de 34 ans, a pris pour troisième épouse une fillette de 10 ans. Le notaire qui a établi le contrat de mariage, sheik Said bin Abdullah al-Djalil en est toujours, selon ses dires, consterné, malgré les deux ans écoulés depuis les faits.

Le notaire aurait essayé plusieurs fois de convaincre les parents de l'enfant d'interrompre la procédure. Mais, vu que l'enfant avait donné son consentement, il ne pouvait rien faire d'autre que s'exécuter et établir le contrat.

En Arabie Saoudite, les hommes peuvent, d'après la charia, avoir jusqu'à 4 femmes et, actuellement, il n'y a pas d'âge minimum légal pour contracter un mariage. (afp) 7/10/2010